AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Castelnaudary. Blouses blanches et bérets verts 19102010

Envoyer

Publié le 19/10/2010

Le médecin-chef Lucien Giuriato reçoit les engagés volontaires tout droit arrivés d'Aubagne./ Photos DDM, Gladys 

Le service médical d'unité du 4e R. E assure le suivi de plusieurs catégories de personnels : permanents, stagiaires et engagés volontaires. Ses missions? Médecine d'expertise et d'aptitude aux opérations de théâtres extérieurs, médecine de prévention, renfort sur le terrain.

À la Légion étrangère, les journées commencent au pas de course et le service santé n'est pas exempté de cet exercice sportif du matin, qui rythme le régiment. A 7 h 30… on enfile les baskets avant même de chausser les rangers.

Chacun rejoint ensuite son service et l'infirmerie grouille alors d'activité. Le quartier Danjou possède l'une des plus importantes de toute l'armée de Terre avec plus de 1 000 m² et vingt-sept lits au total. Salle de soins, d'examens, de vaccination, pharmacie, deux secrétariats, un médical, l'autre administratif, un service de garde 24h/24… Il ne manque rien, nous voici au cœur d'un véritable petit hôpital, avec cette particularité : ici, les patients sont Russes, Brésiliens, Hongrois, Portugais, ou encore Népalais… il faut composer avec, comprendre et se faire comprendre.

Ici encore, ont lieu les visites annuelles des permanents, qui sont au militaire ce que la médecine du travail est au civil. 9 h 30, la journée commence par la visite des malades, mais avant de faire le tour des chambres, le colonel Lucien Giuriato, chef du service, examine attentivement le registre où sont consignés les événements de la journée et de la nuit. Ils sont neuf légionnaires aujourd'hui à garder la chambre. L'officier-médecin s'entretient avec chacun avant de rejoindre son bureau pour les visites qui sont son lot quotidien. Les affections sont diverses : tendinites, une sciatique et une fracture de fatigue. Le médecin-chef examine, avec attention, le cliché qui confirme cette affection qu'il avait déjà diagnostiquée. Il prescrit les arrêts, voit comment évolue l'état des uns et des autres, signe le courrier. Une matinée comme les autres avant le nouveau rush de l'après-midi.Ici, à Castelnaudary, sont vus pour la visite d'incorporation tous les légionnaires de France. Aujourd'hui, vendredi, comme tous les vendredis, arrive justement un groupe de recrues d'Aubagne. Ils sont vingt-cinq engagés volontaires cette semaine, ils étaient plus de cinquante la précédente. Ici, leur dossier médical est constitué, avec d'abord les premiers éléments adressés par le service médical d'Aubagne, abondés ensuite de la visite au «4». Les secouristes-brancardiers-secrétaires, véritables soldats polyvalents, ont du pain sur la planche. Il faut réunir les pièces, électrocardiogrammes, analyses, radiologies, sérologies, panoramiques dentaires, tests de dépistage de la tuberculose… pour que les médecins les aient en mains dès l'après-midi quand il recevront chacun d'entre eux.

 

Le service médical d'unité

Le SMU accueille une population majoritairement non francophone et dépendante pour son statut médico-social. Au 4e R.E, 75% de la médecine curative concerne les engagés volontaires. L'effectif moyen du «4» est de 1300 personnes. Le suivi d'un tiers de cette population (engagés volontaires ) représente 80% de l'activité du SMU; les deux-tiers restants représentent 20% (permanents et stagiaires). En 2009, il a été effectué 6 620 consultations, 523 admissions au SMU, pour une durée moyenne de dix jours; 4 600 soins infirmiers ont été pratiqués ainsi que 2900 soins dentaires. L'autre volet, celui de la médecine d'expertise, ce sont, en chiffres, 45 00 visites systématiques, 9730 vaccins et 2200 visites par an.

Le chiffre : «523

admissions à l'infirmerie» Par an. Un véritable petit hôpital qui compte 27 lits.

«La Légion étrangère a dans ses rangs des soldats de 146 nationalités sur les 162 recensées par l'ONU»

«Les engagés volontaires» Forment 1/3 de l'effectif du 4e RE. Ils représentent 80% de l'activité du SMU (service médical d'unité).

Commandant Bourtoule : une femme à la Légion

Médecins, dentistes, infirmiers, brancardiers… C'est une double vocation ici, puisque ces personnels qui dépendent soit de l'armée de Terre, soit du service des santés, sont également des militaires. Les dentistes justement… Un point santé important et le service vient de voir l'affectation du commandant Marie-Pierre Bourtoule qui vient seconder le lieutenant-colonel Dupont. Les deux reçoivent en consultation tous les engagés volontaires (EV) et les permanents du régiment « afin de les rendre opérationnels pour toutes les missions, même extérieures au territoire. « Nous ne voyons les EV qu'à mi-parcours de leur formation, sauf urgences évidemment. Nous les reconvoquons jusqu'à ce qu'ils soient aptes ». Il faut donc travailler vite, « jusqu'à plusieurs dents à la fois, à la différence du civil. Nous ne disposons que de 15 jours ».

Une façon de travailler qui convient parfaitement à Marie-Pierre Bourtoule, qui a fait le choix de servir dans l'armée. « Je voulais être dentiste mais la gestion ne me plaisait pas plus que travailler 30 ans au même endroit ». Elle a donc fait le service national, demandé l'outre-mer, servi à Dakar, postulé pour un poste au service santé, passé 5 ans au 3e R.E.I de Guyane, et de là arrive de Nîmes. La jeune femme a effectué des missions au Kosovo et une d'identification en Thaïlande après le tsunami.»Nous sommes formés à cela aussi», dit-elle simplement. Il n'empêche. Il faut le cran de le faire.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1802
mod_vvisit_counterHier7426
mod_vvisit_counterCette semaine1802
mod_vvisit_counterSemaine dernière54503
mod_vvisit_counterCe mois101662
mod_vvisit_counterMois dernier233323
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098077785

Qui est en ligne ?

Nous avons 1361 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13430
Affiche le nombre de clics des articles : 17656668
You are here REPERTOIRE PRESSE JO de la République Française 1895 Castelnaudary. Blouses blanches et bérets verts 19102010