AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le général Metzinger.

Envoyer

Le Monde illustré du 26/01/1895

 

Le général Metzinger. -Le général Metzinger, qui exercera le commandement de la première brigade de la division expéditionnaire de Madagascar est dans la force de l'âge. Il porte allègrement ses cinquante-deux ans: il est aussi alerte que robuste.

 

Avant d'avoir été promu général, — il avait alors quarante-huit ans — il commandait le 16e régiment d'infanterie, en garnison à Saint-Étienne. Le colonel Metzinger était alors un des chefs de corps les plus estimés, tant au point de vue des manœuvres et de la direction de l'instruction des troupes, qu'au point de vue de son prestige militaire, qui le mettait hors de pair. C'est, en effet, après des services prolongés et distingués, au Tonkin et en Afrique, que le chef de bataillon Metzinger avait été promu en juillet 1885 lieutenant-colonel; puis officier de la Légion d'honneur, à quelque jours à peine d'intervalle, deux ans juste avant sa promotion au grade de colonel.

Les débuts du général, qui commandait naguère la subdivision d'Oran, et qui s'embarquera demain pour Madagascar ont été par l’École de Saint-Cyr, où il est entré à l'âge de dix-huit ans, et d'où il sortit, avec un des premiers numéros de la promotion, comme sous-lieutenant d'infanterie.

Lors de la déclaration de guerre de 1870, il était lieutenant dans un des régiments qui contribuèrent à former l'armée du Rhin; il fut promu capitaine le 12 octobre 1870, ayant moins de deux années de grade, en récompense de la part brillante qu'il avait prise aux combats sous Metz. Il fut nommé chevalier de la Légion d'honneur, après la reprise de Paris contre la Commune et obtint, en 1878, le grade de chef de bataillon d'où il devait s'élever rapidement aux grades plus élevés. Le général Metzinger a encore treize années devant lui, avant d'avoir atteint la limite d'âge; il sera général de division avant peu, l'un des plus jeunes et des plus vigoureux sur lesquels puissent compter notre infanterie.


C. M.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui14705
mod_vvisit_counterHier15880
mod_vvisit_counterCette semaine59683
mod_vvisit_counterSemaine dernière107851
mod_vvisit_counterCe mois337085
mod_vvisit_counterMois dernier458091
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0913843368

Qui est en ligne ?

Nous avons 3741 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14068
Affiche le nombre de clics des articles : 28300885
You are here PRESSE XIX° 1895 Le général Metzinger.