AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le comité de la Légion d'honneur en deuil

Envoyer

https://www.ladepeche.fr/

Publié le 19/09/2018

Le colonel Jean-Paul Huber vient de nous quitter./  Photo D.R.

Le colonel Jean-Paul Huber vient de nous quitter./ Photo D.R.

Le comité de la Légion d'honneur d'Argelès-Gazost perd un de ses membres éminents : le colonel Jean-Paul Huber vient de nous quitter dans sa 82e année. À la fin de ses études, une licence de droit en poche, il optera très vite pour la vie militaire. Après vingt et un ans dans la légion étrangère, c'est au sein de la Mission militaire française en Arabie saoudite qu'il terminera sa carrière d'officier d'active, quatre ans plus tard. À 49 ans, il demande à faire valoir ses droits à la retraite pour raisons familiales et «pose son sac» définitivement à Lau-Balagnas afin de s'occuper de ses cinq enfants et de son épouse Louisette, qui décédera le 2 mars 1987, emporté par la maladie. De 1989 à 1995, il dirige l'établissement thermal d'Argelès-Gazost. Le 18 juin 1994, il épouse Annie-Claude. De cette union naîtra leur fils Gauthier. À partir de 1993, il préside le comité local de la Légion d'honneur, jusqu'en 2012. Comité auquel il restera attaché en qualité de président d'honneur.

C'est avec beaucoup d'ardeur et de conviction qu'il œuvre pendant toutes ces années pour aider les anciens et les plus fragiles des sociétaires. Sous la carapace du militaire dur et exigeant envers les autres comme envers lui-même, se cache en réalité un homme de cœur. Il porte inlassablement les valeurs d'entraide et de solidarité de cette noble institution auprès des autorités et des élus, contribuant ainsi à lui donner toute sa place dans la vie locale. Le 24 avril 1995, il est élevé au grade d'officier dans l'ordre de la Légion d'honneur. Enfin, de 1992 à 2013, le colonel Huber fait partie de l'APF (Association des paralysés de France) en qualité de représentant des familles des résidents du foyer Jean-Thébaud à Arrens, s'impliquant là aussi avec détermination «pour que soient toujours respectés les droits des personnes en situation de handicap».

Très touchés par le départ de Jean-Paul, les membres du comité partagent la douleur de la famille et témoignent à son épouse Annie-Claude et à ses enfants de leurs plus vifs sentiments de sympathie émue.

La Dépêche du Midi


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1702
mod_vvisit_counterHier2795
mod_vvisit_counterCette semaine16868
mod_vvisit_counterSemaine dernière17744
mod_vvisit_counterCe mois43336
mod_vvisit_counterMois dernier63392
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/095810075

Qui est en ligne ?

Nous avons 2305 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13231
Affiche le nombre de clics des articles : 13389176
You are here PRESSE XXI° 2018 Le comité de la Légion d'honneur en deuil