AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Marseille : l'hommage aux combattants pour le 8 mai 1945

Envoyer

https://www.laprovence.com/

Par Philippe Faner mercredi 09/05/2018

 

Les cérémonies commémoratives de la Libération ont associé toutes les générations autour de l'Arc de Triomphe de la Porte d'Aix, place Jules-Guesde

Les soldats de la Légion étrangère ont joué un rôle majeur dans cette cérémonie.

Les soldats de la Légion étrangère ont joué un rôle majeur dans cette cérémonie. Photo Georges Robert

 

Les armes se sont tues depuis soixante-treize ans mais ils sont toujours fidèles au rendez-vous de la Victoire. Hier, autorités civiles et militaires, personnalités politiques, représentants associatifs et anciens combattants étaient réunis au son de la musique de la Légion étrangère, autour du monument de l'Arc de Triomphe, place Jules-Guesde (3e), tandis qu'un détachement interarmées (gendarmerie, Légion étrangère, armée de l'Air, Marine nationale) rendait les honneurs.

Silence, émotion et recueillement étaient facilement perceptibles autour de cet espace fraîchement rénové, pour lequel le symbole de l'Arc de Triomphe semble davantage adapté aux cérémonies commémoratives. Plus étendu, plus cérémonieux, plus digne d'accueillir un tel rassemblement. La revue des troupes en présence a été effectuée par le général Marc Demier, gouverneur militaire de Marseille. Elle a été suivie d'une remise de décorations au cours de laquelle le général de corps d'armée Marc Lévêque, ayant autorité sur la gendarmerie dans la région, a été élevé au grade de Commandeur dans l'Ordre national du mérite.

Une Marseillaise a cappella

Six officiers ont été faits chevaliers ou promus officiers dans ce même ordre, ou ont été gratifiés de la médaille militaire. C'est à l'issue de la lecture par Pierre Dartout, préfet de Région, du message de Geneviève Darieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, qu'a été joué le Chant des partisans, hymne de la Résistance, suivi du traditionnel dépôt de gerbes. Cette année, chaque autorité était accompagnée dans cette démarche par deux élèves du collège Marseilleveyre. Les jeunes générations sont désormais associées aux cérémonies liées à la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le devoir de mémoire ayant trouvé avec eux son prolongement logique de passage de témoin.

Après la sonnerie Aux morts, les mêmes collégiens associés aux élèves de l'Établissement pour l'insertion dans l'emploi (Epide) ont pu entonner une Marseillaise a cappella. Une commémoration sans fausse note, pour laquelle l'Arc de Triomphe et la flamme du souvenir allumée en cette circonstance, ont redonné au lieu un peu de sa splendeur passée.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui299
mod_vvisit_counterHier2495
mod_vvisit_counterCette semaine9520
mod_vvisit_counterSemaine dernière17744
mod_vvisit_counterCe mois35988
mod_vvisit_counterMois dernier63392
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/095802727

Qui est en ligne ?

Nous avons 1486 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13230
Affiche le nombre de clics des articles : 13361591
You are here PRESSE XXI° 2018 Marseille : l'hommage aux combattants pour le 8 mai 1945