AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Evariste Berg : Le soldat inconnu

Envoyer

https://www.clicanoo.re/

6 mai 2018

Quatre des six filles d’Achille Berg, petit-fils d’Achille Berg, frère aîné d’Evariste, ont assisté mi-avril à la commémoration.

Quatre des six filles d’Achille Berg, petit-fils d’Achille Berg, frère aîné d’Evariste, ont assisté mi-avril à la commémoration.

Quatre des six filles d’Achille Berg, petit-fils d’Achille Berg, frère aîné d’Evariste, ont assisté mi-avril à la commémoration.

Le 30 avril dernier à Mayotte, le détachement de la Légion étrangère a fêté Camerone.

Le 30 avril dernier à Mayotte, le détachement de la Légion étrangère a fêté Camerone.

A l'exception de la modeste rue au Chaudron, le souvenir du légionnaire Evariste Berg s'est effacé des mémoires. Ancien légionnaire lui-même, vice-président de l'Amicale de la Légion Etrangère à la Réunion, Bruno Mancini s'est attaché à sortir de l'ombre le caporal Evariste Berg.

Né en Italie, Bruno Mancini émigre avec ses parents en France. "L'armée m'attirait",confie-t-il. "Je n'avais que 18 ans. J'ai dû imiter la signature de mon père pour m'engager dans la Légion Etrangère." Bayonne, Bonifacio en Corse, le premier régiment Etranger de cavalerie à Orange, la 13ème demi-brigade à Djibouti, Aubagne puis à nouveau Bayonne, le légionnaire Bruno Mancini  va porter pendant sept ans le célèbre képi blanc. De la Légion Etrangère il va passer chez les parachutistes en intégrant à Bayonne le premier régiment de parachutiste d'Infanterie de Marine "Du béret vert, je suis passé au béret rouge", poursuit Bruno Mancini. Le huitième RPIMA à Castres, deux séjours au sein du premier RPMA à la Réunion, la Côte d'Ivoire, entre la Légion Etrangère et les parachutistes Bruno Mancini aura passé 25 ans sous l'uniforme.

Retraité en 1993, il s'implique dans la l'Amicale de la Légion Etrangère de la Réunion. "Ici, il n'y a pas d'unité de Légion" rappelle Bruno Mancini. "Un détachement de Légion Etrangère est cantonné à Mayotte. Il y a un officier au sein de l'état-major des FAZSOI et un réserviste. Nous devons être une cinquantaine de retraités à la Réunion." C'est en 2005 que Bruno Mancini entend parler pour la première fois du caporal Evariste Berg. "Il y avait eu cette cérémonie au cimetière des volontaires avec un article dans le Journal de l'Ile. J'ai voulu en savoir plus sur le seul Réunionnais ayant combattu à Camerone." Bruno Mancini se plonge dans les archives, retrace le parcours d'Evariste Berg, retrouve des descendants dont le colonel Philippe Boyer Vidal, actuel commandant du RSMA. "J'ai réfléchi à la manière d'honorer la mémoire d'Evariste Berg. Sachant qu'un détachement de la Légion Etrangère devait venir participer aux manœuvres Papangue j'avais pensé organiser avec eux une cérémonie rue Evariste Berg. Malheureusement, ils ne sont pas venus. J'ai donc réuni des descendants de l'ancien de Camerone et j'espère par la suite faire apposer une plaque commémorative pour que l'on sache qui était cet homme courageux."

Perpétuer le souvenir

C'est une modeste rue du Chaudron qui se termine d'ailleurs en impasse. La rue Evariste Berg rappelle pourtant le souvenir d'un grand soldat de la Légion Etrangère.

A l'initiative de Bruno Mancini, vice-président de l'Amicale de la Légion Etrangère, s'y sont retrouvés le 18 avril dernier quelques anciens combattants de la Légion Etrangère mais aussi des parachutistes et des descendants de la famille Berg pour rendre un hommage à Evariste Berg.

Mort à 30 ans, Evariste Berg n'aura pas eu le temps de se marier ni d'avoir des enfants. Les Berg d'aujourd'hui descendent de son frère, Achille Berg. Si Evariste a été un grand soldat, Achille aura été lui un grand médecin. Frère aîné d'Evariste, Achille, chirurgien de la Marine impériale, devait mourir en mer après avoir exercé comme chirurgien à l'hôpital colonial de Saint-Denis. Passionné de zoologie et de botanique, Achille Berg a laissé son nom à une orchidée et a découvert de nouveaux insectes.

Présentes mercredi dernier rue Evariste Berg, quatre des six filles d'Achille Berg, le petit-fils du chirurgien de marine Achille Berg frère aîné d'Evariste Berg, Nicole Boyer Vidal, Marie-Andrée Barau, Micheline Chazal, Odile Turquet, toutes nées Berg, et le colonel Boyer Vidal, commandant le RSMA, fils de Nicole Boyer Vidal. "Evariste Berg a été à l'origine de ma vocation pour la carrière militaire", confiait ce dernier. "Mon grand-père s'est passionné pour le parcours d'Evariste Berg. Il a réuni de très nombreux ouvrages sur la bataille de Camerone."


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2252
mod_vvisit_counterHier2045
mod_vvisit_counterCette semaine4297
mod_vvisit_counterSemaine dernière17744
mod_vvisit_counterCe mois30765
mod_vvisit_counterMois dernier63392
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/095797504

Qui est en ligne ?

Nous avons 629 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13225
Affiche le nombre de clics des articles : 13342489
You are here PRESSE XXI° 2018 Evariste Berg : Le soldat inconnu