AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le militaire qui a abattu le tueur de Marseille est un réserviste de la légion

Envoyer

http://lessor.org/

2 octobre 2017

Entraînement des réservistes au 1 er REG ( Photo 1 er REG)

Entraînement réserviste lors de la FMIR au 1 er Reg ( Photo 1 er REG)

On en sait un peu plus sur le militaire de Sentinelle qui a abattu de deux balles de Famas ce dimanche à Marseille l’individu ayant mortellement poignardé deux cousines âgées de 20 ans sur le parvis de la gare Saint-Charles, une action revendiquée par l’Etat Islamique.
Selon France 3 et la Provence, il s’agit d’un réserviste de la 5 ème compagnie du 1 er Régiment étranger du génie ( REG) de Laudun dans le Gard, une unité de la Légion étrangère.

Ce caporal de 24 ans est cadre dans le civil.

Par ailleurs, la Provence a publié une vidéo filmée par un passant juste après la mort de cet homme dont on a appris qu’il était sorti  de garde à vue quelques heures auparavant à Lyon.


L’enquête sur l’attaque au couteau à Marseille revendiquée par l’organisation Etat islamique, au cours de laquelle deux jeunes femmes ont été tuées dimanche sur le parvis de la gare Saint-Charles, se concentrait lundi sur le profil de l’assaillant, un SDF toxicomane en situation irrégulière.

Alors que la France est confrontée à une menace jihadiste sans précédent depuis 2015, les enquêteurs cherchent à cerner la personnalité et le parcours de l’auteur de l’attaque, perpétrée aux cris d'”Allah Akbar”.
Connu depuis 2005 sous sept identités des services de police pour des faits de droit commun, cet étranger en situation irrégulière avait été interpellé vendredi à Lyon pour vol à l’étalage.
“Il a alors présenté un passeport tunisien délivré le 18 novembre 2014 au nom de Ahmed H., né le 9 novembre 1987 à Bizerte en Tunisie”, a indiqué le procureur de Paris François Molins lors d’une conférence de presse.
Des investigations sont “en cours pour s’assurer de l’authenticité” du passeport, qu’il n’avait pas sur lui au moment de l’attaque à Marseille.
L’assaillant avait déclaré aux policiers lyonnais vivre à Lyon, “s’était dit sans domicile fixe et sans emploi autre que des missions non déclarées comme peintre”, “consommateur de drogues dures” et “divorcé”, a poursuivi M. Molins.

Sa garde à vue avait été levée après le classement sans suite de la procédure “pour cause d’infraction insuffisamment caractérisée”, et “les autorités préfectorales locales n’ont pas été en mesure de prendre une mesure d’éloignement à son encontre”, a souligné le procureur. Il se trouvait encore à Lyon samedi après-midi.

Une revendication douteuse

Le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué son acte dimanche soir maiscette revendication “pose vraiment question, car aucun élément ne relie”l’assaillant à l’EI “à ce stade”, a souligné une source proche de l’enquête.
Alors qu’il était assis sur un banc, l’homme “s’est soudainement levé” en direction d'”une première victime à laquelle il a porté plusieurs coups de couteau avant de partir en courant puis, faisant un mouvement circulaire, il est revenu sur ses pas et a agressé une deuxième victime à qui il a
pareillement asséné plusieurs violents coups de couteau” avec une lame de 20 cm, a relaté le procureur.
Une passante a tenté d’intervenir en portant à l’auteur des coups avec un porte-drapeau. L’homme s’est ensuite rué sur une patrouille Sentinelle, avant d’être abattu.
“J’ai entendu crier et une personne s’est effondrée”, a raconté dimanche Mélanie Petit, une étudiante de 18 ans qui attendait une correspondance à Saint-Charles.
C’est dans ce contexte que s’est ouvert lundi à Paris le procès du frère de Mohamed Merah, l’auteur des tueries de mars 2012 qui avait fait sept morts à Montauban et Toulouse avant d’être abattu par les policiers.


Avec AFP


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1904
mod_vvisit_counterHier17601
mod_vvisit_counterCette semaine1904
mod_vvisit_counterSemaine dernière70806
mod_vvisit_counterCe mois127761
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098558354

Qui est en ligne ?

Nous avons 2430 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13489
Affiche le nombre de clics des articles : 18446154
You are here PRESSE XXI° 2017 Le militaire qui a abattu le tueur de Marseille est un réserviste de la légion