AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Triathlon : pour un coup d'essai, c'est un coup de maître !

Envoyer

Publié le 01/06/2015

Triathlon à Montauban.
Triathlon à Montauban.

Pour une première organisation Cyrille Molène et toute son équipe peuvent être fiers, très fiers. Le premier marathon de Montauban est allé au-delà des espérances hier. On attendait du spectacle, il y en a eu, on espérait le beau temps il fut chaud, très chaud. Tous les ingrédients avaient en fait été réunis pour faire de cette nouveauté un rendez-vous qui marquera l'année sportive dans le département. Les organisateurs voulaient savoir ce qu'ils pouvaient faire, ce qu'ils pouvaient espérer pour l'avenir. Désormais ils savent. Ils savent que tout est là pour que le triathlon devienne une place forte à Montauban. Du public, extrêmement nombreux du départ quai nautique à l'arrivée en centre ville, des athlètes avec un sourire gros comme ça, que demander de mieux. Et comme pour mettre la petite cerise sur le gâteau, le côté sportif a valu tout son suspense. En particulier dans l'épreuve reine masculine (M, 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied) avec le succès de Jérôme Save (L'Union) avec neuf petites secondes d'avance sur son poursuivant direct, le coureur représentant la légion étrangère Donat Jeszenszki. On notera au passage les excellentes performances des anciens coureurs professionnels et licenciés du triathlon club de Montauban Mathieu Perget (6e) et Laurent Jalabert (10e). Une autre qui ne pouvait que se réjouir de cette journée c'est la vainqueur féminine Emmie Charayron, sélectionnée olympique aux Jeux de Londres et marraine de la manifestation. Elle a connu moins de difficulté à s'imposer chez les femmes et chacun aura notamment remarqué son aisance dans l'eau où elle a surclassé tout le monde en sortant du Tarn avec près de deux minutes d'avance sur toute la troupe. Impressionnant. Le parrain de l'épreuve Laurent Jalabert n'y va pas non plus par quatre chemins pour évoquer la journée (lire ci-contre). Laurent Jalabert qui peut se targuer d'avoir fait un petit bout du parcours avec Emmie Charayron : «Je la reprends juste avant la transition vélo-course à pied. J'ai commencé la course avec elle mais ça a duré 100 mètres (rires)». On soulignera enfin la très grande qualité du plateau enfants et la course XS qui ont animé les alentours du quai nautique dans la matinée. Non, rien n'a manqué hier pour que la fête et le spectacle soient au rendez-vous. Et pourquoi pas un «Half» lors de la prochaine édition...


«Digne d'une épreuve de haut niveau »

Jérôme Save (vainqueur masculin) :

«Je suis très heureux de ce succès acquis à l'arraché. Jusqu'au 7e kilomètre de la course à pied j'étais au coude-à-coude avec mon poursuivant. Il a fallu vraiment que j'aille puiser au fond de mes ressources pour gagner. Mais celle-là, je suis vraiment allée la chercher (sourire). Je suis aussi ravi du parcours, c'était un peu sélectif au départ mais cela a permis à la course de se décanter ; pour ce qui est du vélo la dernière difficulté était intéressante et la course à pied en ville était fantastique».

Emmie Charayron (vainqueur féminine) :

«Je félicite les organisateurs de nous avoir fait ce parcours. C'est un parcours où l'on peut très bien s'exprimer. C'est assez technique en natation avec cette nage en rivière où il faut jouer avec le courant. En plus l'eau n'est pas trop froide donc c'est agréable (sourire). Ce que j'ai aimé aussi c'est le parcours vélo, roulant mais avec des bosses et où on ne s'ennuie jamais. Pour la course à pied c'est un régal de passer dans le cœur de la ville, devant les principaux monuments, avec un public déchaîné. Par moments j'avais vraiment l'impression qu'on était dans une Coupe du monde».

Laurent Jalabert (10e) :

«Le parrain est content mais il est un peu vanné (rires). J'ai eu très soif et j'ai souffert mais comme tous ceux qui ont participé. Je suis content de mon top 10 car ça allait vraiment vite devant mais il faut aussi dire que je préfère les distances plus longues. Quand on voit tout ce qui a été mis en place autour de cette épreuve c'est digne d'une épreuve de très haut niveau. C'est une vraie performance de faire ça. C'est sûr que ça va les booster pour les années futures».


Les résultats

Scratch (M, distances olympiques).

1. J. Save (L'Union), 1h54'42'', 2. D. Jeszenszki, (1er rég. Laudin l'ardoise) à 9'', 3. N. Tauty (pompiers de Paris), à 1'31'', 4. J. Cuq (Lourdes), à 2'56'', 5. J. Morel (Draguignan), à 3'32'', 6. M. Perget (Triathlon Montauban), à 4'26'', 7. E. Charayron (première féminine, Sartrouville), à 4'40'', 8. D. Pierrat (Pau), 9. B. Teattini (Lourdes), 10. L. Jalabert (Triathlon Montauban) ...

Course XS.

1. A. Aubanton (Toulouse), 2. L. Dubreuil (Muret), 3. L. Migonotte (Muret), 4. N. Bibal (Rodez), 5. P. Larroze-Lauga (Première féminine, Toulouse), 6. B. Aliphat (Toulouse), 7. L. Chenelle (Muret), 8. N. Aumagy (non licencié), 9.L. Marty (Toulouse), 10.M. Sagnes (non licencié), 11. A. Bedue (Natures O Pattes), 12. B. Allègre (Tarbes)...

Course Avenir 12-15 ans.

1.Q. Descous (TOAC), 2.L. Lala (Toulouse), 3.M. Vieillescazes-Delrieu (Rodez), 4. E. Favre (Toulouse), 5.M. Taurin (Muret), 6. V. Marcouly (Rodez)...

Course Avenir 8-11 ans.

1. A. Arbin (Rodez), 2.N. Barthe (Albi), 3.S. Tan (Montauban), 4.T. Bousquet (Rodez), 5.F. Adel (Rodez), 6.M.Cahue (Montauban)...

Relais.

Petit Motard (non licencié).


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7885
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine44280
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois167785
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098368518

Qui est en ligne ?

Nous avons 1738 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18110648
You are here PRESSE XXI° 2015 Triathlon : pour un coup d'essai, c'est un coup de maître !