AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Noël La Légion étrangère invite les Mahorais à découvrir ses traditionnelles crèches de Noël

Envoyer

Publié le Mercredi 24 décembre 2014

C’est une des nombreuses traditions de la légion étrangère. Ses hommes réalisent chaque année des crèches vivantes de Noël. Ils invitent les Mahorais à les découvrir ce mercredi après-midi au DLEM à Dzaoudzi.

L'entrée du DLEM à Dzaoudzi

L’entrée du DLEM à Dzaoudzi

La «famille légionnaire» à ses rituels et ses fêtes. Comme «Cameron» fêtée par la légion étrangère partout dans le monde, les célébrations de Noël sont traditionnellement un moment important dans ses cantonnements ou ses zones de missions.

Comme de nombreuses fêtes d’origine religieuse, «Noël est avant tout une fête culturelle, à l’occasion de laquelle tous les légionnaires se retrouvent, sans distinction de religion», souligne le Détachement de la légion étrangère de Mayotte (DLEM) de Dzaoudzi.

«En outre, par ses racines, Noël est aussi la fête de l’espérance. Elle correspond donc à ce qu’est venu chercher un légionnaire en s’engageant dans les rangs de la Légion étrangère. A l’occasion de
Noël, la Légion étrangère se substitue aux familles d’origine des légionnaires, déficientes ou absentes. Il s’agit de leur permettre de retrouver la chaleur d’une nouvelle famille et de tenter de leur faire oublier le poids de leur solitude ou le vide de certaines absences affectives», indique le Chef de bataillon Jean-Michel Guimard, officier supérieur adjoint du DLEM.

Le quartier du DLEM sur Petite Terre (Crédits photo: DLEM)

Le quartier du DLEM sur Petite Terre (Crédits photo: DLEM)

Raconter un peu de la légion

A l’approche de Noël, les légionnaires inventent des crèches qui sont souvent la reproduction de scènes de vie ou d’intervention qui ont marqué l’histoire de la légion. La réalisation des crèches «doit laisser une grande place à l’imagination, mais elle doit aussi se fixer pour règle la recherche du bon goût et le respect des convictions de chacun. Mais, dans tous les cas, il s’agit d’une œuvre collective. Les crèches sont inspirées par les légionnaires, elles sont le fruit de leur habileté et elles leur appartiennent.»

A Mayotte, les crèches des légionnaires font généralement l’objet d’une compétition amicale où les meilleures créations sont primées. Le public peut également se faire son propre avis. Les Mahorais sont en effet cordialement invités, ce mercredi 24 décembre de 14h00 à 17h30 au Détachement de Légion étrangère de Mayotte sur le Rocher de Dzaoudzi à partager ce moment avec les soldats toujours prêts à expliquer leur mise en scène et au-delà, leur engagement personnel.
L’entrée est libre (prévoir une pièce d’identité) pour découvrir les six crèches qui seront exposées.

RR

Le Journal de Mayotte


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4835
mod_vvisit_counterHier10891
mod_vvisit_counterCette semaine23111
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois78162
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098508755

Qui est en ligne ?

Nous avons 1817 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13487
Affiche le nombre de clics des articles : 18335310
You are here PRESSE XXI° 2014 Noël La Légion étrangère invite les Mahorais à découvrir ses traditionnelles crèches de Noël