AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Nîmes : le 2e Régiment étranger d'infanterie de retour de Centrafrique

Envoyer

Lundi 10 novembre 2014

Deux cents légionnaires qui ont participé en Centrafrique à l'opération Sangaris sont arrivés à Nîmes, ce lundi 10 novembre. YAN BARRY

Arrivée à la Légion étrangère des membres du 2e Régiment étranger d'infanterie. YAN BARRY

Arrivée après quatre mois d'opérations en République centrafricaine. YAN BARRY

Le chef de corps du 2e REI, le colonel Putz, a passé en revue ses troupes. YAN BARRY

Les participants à l'opération étaient identifiables. YAN BARRY

Deux cents légionnaires ont participé, durant quatre mois, à l'opération Sangaris. Placés sous le commandement du chef de corps, le colonel Valéry Putz, les soldats sont arrivés ce lundi 10 novembre en fin de matinée.

Engagés durant quatre mois au sein de l'opération Sangaris en République centrafricaine, les légionnaires du 2e Régiment étranger d'infanterie, placés sous le commandement du colonel Valéry Putz, sont arrivés ce lundi 10 novembre à la Légion étrangère, route d'Uzès. Après avoir transité durant trois jours au Sénégal dans le cadre du sas de fin de mission, les légionnaires ont atterri à Marignane avant de rejoindre Nîmes par bus. 

Contacts avec la population

En Centrafrique, ils avaient pour mission de rétablir le calme et l'ordre afin d'appuyer la Minusca, les forces des Nations unies. Deux cents soldats du 2e REI ont été déployés ainsi au centre de ce pays africain pour nouer de nombreux contacts avec la population locale.  "C'est assez complexe. Nous étions en alerte sans relâche, car l'environnement était compliqué à saisir. Il fallait imposer notre force tout en préservant l'avenir et le retour à la paix de ce pays", a indiqué le colonel Putz à son retour à Nîmes. 

Les troupes saines et sauves

Le chef de corps a surtout affiché ce lundi matin sa satisfaction d'avoir ramené sains et saufs les membres de son régiment. Il a aussi rappelé que vers la fin de l'opération, il avait pu relever en Centrafrique des retours positifs avec une reprise de l'activité économique. "Les marchés sont à nouveau ouverts. Les gens reprennent progressivement goût à la vie en commun, circulent et ne se mettent plus des frontières imaginaires".


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7555
mod_vvisit_counterHier9353
mod_vvisit_counterCette semaine7555
mod_vvisit_counterSemaine dernière58095
mod_vvisit_counterCe mois90196
mod_vvisit_counterMois dernier294058
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910376276

Qui est en ligne ?

Nous avons 1502 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13629
Affiche le nombre de clics des articles : 21801602
You are here PRESSE XXI° 2014 Nîmes : le 2e Régiment étranger d'infanterie de retour de Centrafrique