AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Dernier hommage au commandant Hélie de Saint-Marc

Envoyer

Publié le 31/08/2013

Ce sont les légionnaires qui ont porté le cercueil de Hélie de Saint-Marc. Photo Stéphane Guiochon

Frères d’arme, préfet, élus de tous bords, autorités militaires : il y avait plus de 1 000 personnes auprès de la famille d’Hélie Denoix de Saint-Marc ce vendredi aux obsèques du commandant à la primatiale Saint-Jean.

Cette légende du monde combattant est décédée lundi dernier à l’âge de 91 ans.

« Tu as préféré l’honneur aux honneurs » ont témoigné ses quatre filles lors de la cérémonie religieuse. Pour le cardinal Barbarin, quatre mots résumaient Hélie Denoix de Saint-Marc : « honneur, fidélité, courage et responsabilité ».

Le général Bruno Dary, qui a prononcé l’éloge funèbre sur la place Saint-Jean, a mis en avant « l’incroyable destinée » de celui qui a été « l’homme de tous les conflits du XXe siècle ».

Résistant à 19 ans, Hélie Denoix de Saint-Marc a été arrêté puis déporté au camp de Langenstein. Il en sera un des rares survivants. Diplômé de Saint-Cyr, il part en 1948 en Indochine au sein de la Légion Étrangère. Affecté dans un avant-poste à la frontière chinoise, il restera très marqué par l’ordre d’évacuation après 18 mois, qui entraînera l’abandon des partisans vietnamiens sur ordre du haut commandement.

Et c’est ce qui explique que lors de la guerre d’Algérie, en avril 1961 alors qu’il commande le 1er régiment étranger de parachutistes, il se joint au putsch d’Alger.

Condamné à dix ans de réclusion criminelle, il est gracié le jour de Noël 1966 après cinq années passées à Tulle.

Il s’installe alors à Lyon où il fera carrière dans l’industrie.

Auteurs de plusieurs livres de témoignage depuis 1995, Helie Denoix de Saint-Marc avait été fait Grand-Croix de la Légion d’Honneur par le président de la République il y a deux ans lors d’une cérémonie aux Invalides.

Le cercueil recouvert du drapeau tricolore a quitté la place Saint-Jean sous les chants de la Légion et les applaudissements de la foule.

F. Guttin-Lombard


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4251
mod_vvisit_counterHier9218
mod_vvisit_counterCette semaine38583
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois99727
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098300460

Qui est en ligne ?

Nous avons 3185 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17992152
You are here PRESSE XXI° 2013 Dernier hommage au commandant Hélie de Saint-Marc