AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La main articulée du capitaine Danjou en Kercorb

Envoyer

Le 17 avril  2013

Le lieutenant-colonel Claude Canalès, le major Garros et le major Charpentier, accompagnent la main articulée du Capitaine Danjou. PHOTO/© D.R

CHALABRE Le 150e anniversaire du combat de Camerone était célébré samedi 13 avril, dans le village natal du capitaine Danjou, tombé le 30 avril 1863 à la tête de la 3e Compagnie, dans l'hacienda Santa Isabel de Camaròn de Tejeda (Mexique). Cette journée anniversaire destinée à célébrer la mystique de Camerone, fondée sur le respect de la parole donnée, a d'abord permis à plus de 500 légionnaires appartenant à six compagnies du 4e RE de Castelnaudary, de s'aligner au départ du cross traditionnel du régiment.

L'éloge de l'abbé Cazaban

Après en avoir terminé avec les 7,4 km d'un rude parcours nature et urbain, les bérets verts ôtaient leurs rangers, tandis que la cérémonie se déplaçait vers l'église Saint-Pierre, où l'abbé Raymond Cazaban et l'aumônier du 4e RE, accueillaient les porte-drapeaux des associations d'anciens combattants. La célébration de l'office permettra à l'abbé Cazaban de rendre un hommage appuyé aux légionnaires, et de saluer les "aventuriers du mystère de la vie, celui du don de soi, de sa peau, de son sang". À 15 h, une prise d'armes sur le Cours Docteur-Joseph-Raynaud prolongeait cette journée commémorative, dont le point d'orgue allait être la présentation de la main articulée du capitaine Jean Danjou, en présence de Sébastien Lannoye, sous-préfet de Limoux, Yann Talbourdel, colonel commandant du 4e Régiment Étranger de Castelnaudary, Jean-Paul Bustos, lieutenant-colonel président de l'AALE 11, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, et Christian Guilhamat maire de Chalabre.

Symbole du courage et du don de soi

Un événement que le protocole avait soigneusement occulté, et qui allait apparaître comme un cadeau, offert aux Chalabrois et à leurs invités, 150 ans après la bataille. Dans un silence saisissant, comme si un sang chaud courait à nouveau dans cette main de bois, le lieutenant-colonel Claude Canalès, et le major Garros, accompagnés du major Charpentier, ont eu l'insigne honneur d'accompagner la relique conservée au musée de la Légion étrangère à Aubagne. Aux accents des musiciens de l'harmonie de Mirepoix, un hommage était ensuite rendu devant la maison natale du Capitaine Danjou, avant que la compagnie de légionnaires n'entonne le célèbre "Boudin". Le cortège, précédé par les drapeaux venus de tout le sud-ouest, et par les membres de l'Amicale des Anciens de la Légion étrangère (AALE 11), a alors pris la direction du monument aux Morts, pour le traditionnel dépôt de gerbes, et l'hommage aux victimes de tous les conflits. Le point final de cette incursion dans le passé était enregistré sous la halle, par le biais d'une présentation de matériel militaire, et d'une exposition de maquettes. Avant un vin d'honneur, et un toast porté au bicentenaire de la Bataille, qui sera célébré en 2063.

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1344
mod_vvisit_counterHier9218
mod_vvisit_counterCette semaine35676
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois96820
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098297553

Qui est en ligne ?

Nous avons 2526 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17986168
You are here PRESSE XXI° 2013 La main articulée du capitaine Danjou en Kercorb