AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Armée : 600 emplois menacés en Paca... pour commencer !

Envoyer

Publié le mardi 19 mars 2013

Vendredi, lors du Conseil de défense qui se réunira à l’Élysée, François Hollande devrait définir la feuille de route des cinq années à venir

Veillée d’armes pour l’armée. Vendredi, lors du Conseil de défense qui se réunira à l’Élysée, François Hollande devrait définir la feuille de route des cinq années à venir, avec le "Livre blanc" qui fixera les nouvelles priorités stratégiques de la France.

Une baisse de budget (1) comme le réclame Bercy, qui s’appuie sur une chasse aux gaspillages encore récemment dénoncés par la Cour des comptes ? Ou un maintien de l’effort pour la Défense, tant parce que l’armée est un des grands employeurs du pays que parce qu’elle fait vivre par ses commandes des milliers d’entreprises ? Hier, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a rencontré son collègue du Budget Jérôme Cahuzac.

Deux socialistes, deux regards, deux approches pour l’heure contradictoires. De ce rendez-vous, peu d’informations ont fuité. Sinon que certaines hypothèses extrêmes comme la vente du porte-avions Charles-de-Gaulle, actuellement en révision dans le port de Toulon, ne seraient pas retenues.

En revanche, on confirme de bonne source que les pistes amorcées par le précédent "Livre blanc" qui prévoyait 54923 suppressions de postes entre 2009 et 2014 seront bien tenues. En témoigne la liste des "mesures de dissolution, de réorganisation et de transfert des unités et établissements du ministère de la Défense" pour 2013 et au-delà, que La Provence s’est procurée. Signé Jean-Yves Le Drian, ce document de 60 pages recense également les domaines dans lesquels des unités épargnées pour l’heure devront être "rationalisées" à très court terme.

Sur les 7880 postes civils et militaires placés sur la sellette d’ici fin 2014, on en trouve 600dans la région Paca: 198 au titre de la dissolution d’une unité, 14 au titre d’un transfert et 380 dans le cadre de réorganisations sur site pouvant se traduire par "une diminution du nombre de postes". C’est ainsi que 63postes sont impactés par la disparition de services de la Marine à Toulon, que 7 maîtres-chiens qui étaient basés à Carnoux sont envoyés dans le Var, que le service des transmissions connaît une véritable révolution qui touche 270 postes à Aix, Istres, Marseille, Salon, Draguignan, Hyères, Toulon et Orange...

Sans surprise, la disparition programmée de deux centres de recherche médicale basés à Toulon et Marseille, sera bien menée à son terme. Spécialisé dans la médecine tropicale, celui de Marseille voit ses équipes relocalisées en banlieue parisienne, à Brétigny-sur-Orge. La fermeture définitive est prévue pour juin prochain. En 2008, lorsque la décision de transfert a été prise par le gouvernement de François Fillon, 119 personnes y travaillaient.

Économies Concernant les unités qui devront trouver un fonctionnement plus efficace, le ministère de la Défense balaye large. Sont ainsi concernés le 4e régiment de chasseurs basé à Gap depuis 1983, le commandement de la Légion étrangère à Aubagne, l’État-major de forces numéro 3 à Marseille, le 1er régiment étranger de cavalerie à Orange, les bases aériennes d’Istres, Salon et Orange, la base navale de Toulon, etc.

Autant dire que les 600 postes d’ores et déjà en cause en Paca en appellent sans doute d’autres. Des économies pour l’État qui comportent toutefois un risque: celui de compromettre la capacité des armées à conduire avec la même efficacité une opération comme celle en cours au Mali.

(1) Il s'élève aujourd'hui à 31,5 milliards.

Fred Guilledoux


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2961
mod_vvisit_counterHier9763
mod_vvisit_counterCette semaine12724
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois136229
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098336962

Qui est en ligne ?

Nous avons 2103 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18058785
You are here PRESSE XXI° 2013 Armée : 600 emplois menacés en Paca... pour commencer !