AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Deux légionnaires français portent plainte contre leur hiérarchie

Envoyer

25.10.11

 

Deux légionnaires du 1er REC, basé à Orange, ont déposé plainte contre leur hiérarchie. Les deux militaires, âgés de 26 et 27 ans, en fin de contrat d'engagement, estiment avoir été sanctionnés en juin dernier pour des motifs "infondés" et reprochent à leur hiérarchie de leur avoir appliqué "un régime disciplinaire illégal", selon leur avocate, Me Elodie Maumont.

La plainte, déposée le 30 septembre, doit être examinée par la chambre spécialisée des affaires militaires de Nîmes et est notamment motivée par des "atteinte à la liberté individuelle et détention arbitraire, abus d'autorité par voies de faits, outrages à subordonné, violences volontaires et conditions de travail et d'hébergement contraire à la dignité de la personne".

"LIMITATION DE LA LIBERTÉ D'ALLER ET VENIR"

Les faits remontent pour l'un des légionnaires du 9 au 15 juin et pour l'autre du 27 mai au 25 juin. Ils dénoncent notamment une "limitation totale de leur liberté d'aller et venir", l'obligation d'effectuer des corvées, des fouilles de leurs effets personnels "sans habilitation judiciaire" et l'interdiction qui leur aurait été faite de communiquer avec leurs proches.

"Ils ne combattent pas la Légion. En revanche, il y a des pratiques illégales qui ne doivent pas être maintenues. Ils ne veulent pas que leurs camarades subissent la même chose qu'eux", souligne leur avocate.

"RÉVISION DU RÉGIME DES SANCTIONS DISCIPLINAIRES"

Selon l'Association de défense des droits des militaires (Adefdromil), qui soutient leur plainte, "divers témoignages indiquent que ces conditions d'exécution des punitions d'arrêts sont généralisées dans les unités de la Légion étrangère et fréquentes dans les autres corps de troupe de l'armée de terre".

Dans un communiqué, l'association "appelle à une révision complète du régime des sanctions disciplinaires dans les armées, en particulier à l'abrogation des mesures disciplinaires portant atteintes à la liberté d'aller et venir".


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10798
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine47193
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois170698
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098371431

Qui est en ligne ?

Nous avons 2420 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18115118
You are here PRESSE XXI° 2011 Deux légionnaires français portent plainte contre leur hiérarchie