AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Castelnaudary. Passation de commandement au 4

Envoyer

Publié le 23/07/2011 13:14 | Gladys Kichkoff

Le général Bouquin, au centre, a présidé la passation de commandement.

/Photo DDM, Nino Bjalava.

La cérémonie d'hier au quartier Danjou était, comme à l'accoutumée, magnifique, calée au millimètre près dans l'organisation. Elle avait toutefois un supplément d'âme pour cet au-revoir au colonel Mistral au charisme unanimement salué et pour souhaiter la bienvenue à son successeur, le colonel Talbourdel. « Je mesure l'honneur d'avoir commandé deux ans cette prestigieuse unité, unique. La légion ne forme pas les hommes, elle les révèle à eux-mêmes », a salué le colonel Mistral avant d'avoir une pensée pour les dix-huit militaires du régiment actuellement en opération extérieure.

C'est le général Bouquin, commandant la légion étrangère, qui a procédé à la passation de commandement entre les colonels Mistral et Talbourdel. « Charismatique, d'une grande classe, une profonde humanité, qui a œuvré inlassablement pour que l'unité soit le creuset de la légion étrangère, avant-gardiste, innovant… », il a salué un commandant remarquable. « Vous avez su faire des hommes fiers de leur passé et résolument tournés vers l'avenir ». Une mission qui incombera désormais à son successeur qui n'est pas un inconnu au « 4 » puisqu'il y a servi à deux reprises.

À l'issue de la cérémonie, c'est dans une ambiance conviviale et détendue, après une aubade de la musique de la légion étrangère qu'ont eu lieu les prises de parole. Patrick Maugard, le maire, eut une pensée pour les soixante-dix soldats tombés pour la France en Afghanistan et, remerciant le partant pour « son exquise courtoise et sa volonté d'unir les élus à son régiment », lui a souhaité « un destin étoilé ».

« Être miliaire ce n'est pas simplement être disponible ou même porter les armes, c'est avant tout ne plus s'appartenir », a salué, à son tour, le préfet Anne-Marie Charvet. L'hommage rendu à Isabelle Mistral prend alors tout son sens. Le colonel Petiteau l'a d'ailleurs remerciée pour son flegme, sa patience.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1582
mod_vvisit_counterHier10270
mod_vvisit_counterCette semaine54604
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois115748
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098316481

Qui est en ligne ?

Nous avons 2515 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18024403
You are here PRESSE XXI° 2011 Castelnaudary. Passation de commandement au 4