AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Un nouveau commandant pour les hommes du 1° R.E.C

Envoyer

Publié le lundi 11 juillet

Le colonel Bechon a remplacé le colonel Jaron lors d'une grande cérémonie

Pour la dernière fois, le colonel Jaron, ici avec le général Windeck, a passé en revue les troupes du 1er R.E.C. Photos Jérôme REY
Aux personnalités civiles s'étaient joints une dizaine d'anciens chefs de corps du régiment orangeois. Un grand moment d'émotion pour ces retrouvailles ici pendant la "Marseillaise".
La fin de la cérémonie avec  le défilé des troupes en présence de près de 500 légionnaires.
Le nouveau chef de corps, le colonel Jean-Christophe Béchon, a passé à son tour les troupes du 1er R.E.C. en revue

Tradition respectée par une chaleur rappelant un peu le... désert pour les légionnaires du 1er Régiment Étranger de Cavalerie, hier matin au quartier Labouche. Le colonel Gilles Jaron a laissé la place au colonel Jean-Christophe Bechon après deux ans de commandement. Il devait, lors de son discours, dire notamment : "Au moment de quitter pour la 3e et dernière fois ce régiment auquel j'ai profondément souhaité appartenir, je garde l'immense satisfaction d'avoir côtoyé, puis commandé une communauté humaine d'une très grande richesse. Je suis d'ailleurs convaincu que cette richesse est la marque qui nous distingue le plus et à laquelle nous devons veiller par-dessus tout. "

Il rappela aussi les "vertus de courage, d'abnégation, de rigueur, de discipline et de disponibilité qui de tous temps ont fait notre force", et les "mots d'Honneur et de fidélité". Enfin, soulignant la présence d'hommes du 1er R.E.C. en Côte d'Ivoire (le 2e escadron) et en Afghanistan (les O.M.L.T.) il s'inclina "une dernière fois devant notre étendard" et souhaita "bon vent" au colonel Bechon. Le général Antoine Windeck rendit hommage au colonel Jaron : "chef déterminé possédant le caractère trempé des hommes d'action mais aussi homme de grande culture (...) de conviction, refusant la médiocrité et le dogmatisme".

D'où un "commandement que je qualifierai d'exceptionnel". Le colonel Bechon, natif de Clermont-Ferrand, âgé de 43 ans, qui débuta à Saint-Cyr, servit au 1er R.E.C. de 1992 à 1995 puis de 2005 à 2007 . Il a aussi été présent à Djibouti, Mourmelon, Paris, Saumur, Rome et lors d'opérations au Calmbodge, en Bosnie-Herzégovine, Kosovo et Afghanistan. Marié et père de trois enfants, il est Chevalier de la Légion d'Honneur.

Tristan JAURÉGUY


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6772
mod_vvisit_counterHier9393
mod_vvisit_counterCette semaine24661
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois85805
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098286538

Qui est en ligne ?

Nous avons 1520 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17970095
You are here PRESSE XXI° 2011 Un nouveau commandant pour les hommes du 1° R.E.C