AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le colonel Jaron : Je quitte pour la 3° fois le régiment

Envoyer

Publié le mercredi 29 juin 2011

Le colonel Jaron nous a reçus hier pour annoncer son départ qui sera officialisé le 7 juillet prochain.

Photo Cyril HIéLY

Le chef de corps du 1R.E.C. passera son commandement le 7 juillet

À quelques mètres de la grande plaque gravée des noms des chefs de corps du 1er Régiment Étranger de Cavalerie, dans la salle de la marraine, le colonel Gilles Jaron a reçu la presse locale, hier, pour un entretien n'ayant rien, il insistait d'emblée sur ce point, d'un "bilan". L'occasion de s'asseoir dans les sièges de cuir bleutés de ce lieu unique où, sur les murs, les officiers et sous-officiers ont laissé leurs souvenirs. Le commandant Leplanquais était présent pour cette rencontre privilégiée.

Il insista sur le fait que sa mission n'était pas encore terminée : "la machine continue à avancer, elle ne s'arrête pas..." Et ajouta, pour résumer ces 48 mois en terre orangeoise mais aussi sur les théâtres d'opérations extérieures aux côtés des "cavaliers" : "Ce que je garde c'est l'extraordinaire richesse humaine de mes hommes et des chefs de services. Ce furent deux années bénies des dieux grâce à cette richesse humaine..." Et de citer le général de Corps d'Armée Lecerf décédé il y a un peu plus d'un mois : "Rappelez-vous bien que vous n'êtes que la meilleure solution de continuité du moment". Le colonel Jaron rappela aussi la spécificité du régiment de Légion étrangère : "80 % de nos sous-officiers, 80% des militaires du rang sont étrangers.

La Légion, c'est 140 nationalités différentes, ici, il y en a au moins 80. Les hommes doivent comprendre notre logique, adhérer aux principes de commandement, c'est ce qui fait notre richesse. Il faut du temps, les avoir côtoyés pour comprendre..." Il laissa poindre une certaine émotion lorsqu'il dit : "je quitte pour la troisième fois le régiment, je sais que je n'y reviendrai plus..." Se souvenant ainsi: "j'étais arrivé pour la première fois en 1992, restant jusqu'en 1995, en tant que lieutenant. Puis, en 1997, je suis revenu comme capitaine adjoint, capitaine commandant une unité de combat". Avant un départ en 2000 et "dix longues années ailleurs" précédant la prise de commandement en 2009. "Je pars d'où je viens, l'État-Major des Armées au Centre de planification et de conduite des opérations, à Paris. C'est passionnant, mais il n'y a pas autant de légionnaires..."

Le colonel Gilles Jaron prépare activement la cérémonie du 7 juillet lui permettant de "passer la main" au colonel Jean-Christophe Béchon. Elle aura lieu à partir de 10 heures (sur invitations), en présence du général Windeck, commandant la 6e B.L.B. de Nîmes (il avait commandé le 1er R.E.C. de 2005 à 2007) et du Général de division Bouquin, commandant la Légion étrangère. Le colonel Jaron, père de six enfants, originaire de l'Est de la France, aura quelques regrets à quitter le... sud, d'autant plus que son épouse Elisabeth a des attaches dans le Gard mais aussi au pied des Dentelles de Montmirail. "C'est une région qui nous a magnifiquement accueillis, avec un contact très chaleureux à Camaret", tient-il à conclure, saluant ainsi, d'un coup de képi, la population du Haut Vaucluse qui le regrettera.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8439
mod_vvisit_counterHier10270
mod_vvisit_counterCette semaine61461
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois122605
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098323338

Qui est en ligne ?

Nous avons 2550 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18039234
You are here PRESSE XXI° 2011 Le colonel Jaron : Je quitte pour la 3° fois le régiment