AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Une enquête à la mémoire de son père

Envoyer

8 juin 2011

Journaliste, historien et globe-trotter, Henri Weill est aussi écrivain. Son dernier récit concerne son père.

Henri Weill vient de publier « Légionnaires ». photo Ch.R.

Les Arcachonnais connaissent bien Henri Weill, journaliste, historien… et résident d'Arcachon. Depuis de nombreuses années, cet Arcachonnais partage en effet son existence entre le Bassin et Paris. Comme il l'a partagé entre ses diverses missions journalistiques de par le monde. Il a notamment couvert l'actualité calédonienne au moment de la tragédie d'Ouvéa, mais aussi de nombreuses crises africaines. Journaliste à France 3 Sud, la 5, puis RFO, Henri Weill enseigne aujourd'hui au Centre de formation des journalistes à Paris. Auteur de nombreux ouvrages historiques, dont « Opération Victor » et les Compagnons de la libération, Henri Weill vient de publier « Légionnaires » : « Certainement le livre qui me tient le plus à cœur », avoue-t-il.

Car c'est une part de lui-même, ou du moins de son enfance auprès d'un père qu'il admirait, qu'Henri Weill livre dans cet ouvrage.

Un père ancien légionnaire (1935-1951), qui certes lui parlait souvent de « sa Légion », tout en restant peu disert, ne voulant apparemment pas se raconter.

Aussi Henri Weill a-t-il mené une véritable enquête sur ce corps d'armée qui d'ailleurs possède un bureau à Bordeaux. Il les a suivis, en France comme à l'étranger, à Djibouti comme en Afghanistan, essayant de reconstituer leurs motivations, leur vie, l'évolution, la mutation de la Légion Étrangère : « Légionnaire un jour, légionnaire toujours », écrit-il.

Car ce corps d'armée, celui qui défile chaque année pour le 14 juillet n'est-il pas exceptionnel ? De par les différentes nationalités qui se côtoient, de par leurs origines sociales ?

Plus qu'un document, c'est un véritable travail d'historien, mais aussi de journaliste qu'Henri Weill livre au lecteur. Avec le talent de l'enquêteur allant au bout de l'information…

(1) « Légionnaires », d'Henri Weill, Pascal Galodé éditions. 240 pages, 20 euros. Disponible en librairie et en ligne (Fnac, Furet, etc.)


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7807
mod_vvisit_counterHier9339
mod_vvisit_counterCette semaine7807
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois131312
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098332045

Qui est en ligne ?

Nous avons 1924 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18050743
You are here PRESSE XXI° 2011 Une enquête à la mémoire de son père