AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La Légion a célébré Camerone

Envoyer

Publié le lundi 02 mai 2011

"Français par le sang versé", thème du 148e anniversairedes cérémonies légionnaires de samedi

À la maison mère de la Légion étrangère, à Aubagne, la voie sacrée était inondée de soleil pour un défilé encore impeccable. 

Photos g. ruoppolo

Le général Raymond Lohro avait l'honneur de porter la relique de la main du capitaine Danjou, héros de Camerone, sur la Voie Sacrée. Dans la tribune officielle et dans les gradins, près de 13 000 personnes se sont levées comme un seul homme pour rendre hommage à la garde au drapeau. 

Comme un seul homme, les 13000 invités de la 148e cérémonie commémorant la bataille de Camerone se lèvent. Honneur et respect lorsqu'entre sur la voie sacrée du quartier Viénot d'Aubagne, maison mère de la Légion étrangère la musique principale. Aux pas du "Boudin", l'hymne Képi Blanc, les détachements se mettent en place. Des applaudissements nourris les accompagnent. Des Champs Élysées, pour le 14-Juillet, à Aubagne pour cette tradition, la cote d'amour de la Légion va crescendo. Surtout en cette année 2011 où, sur le théâtre Afghan, de nombreux militaires bataillent dans des conditions délicates. En ce 30 avril, personne ne l'oublie. Surtout pas le ministre de la Défense et des anciens combattants, Gérard longuet, qui évoque "la tradition, l'identité, la valeur de ce corps d'élite. La France est fière de compter dans ses rangs des légionnaires". Une fierté qui sera davantage marquée lors de la remise des décrets de naturalisation à un Britannique et un chinois (lire ci-dessous). "À la Légion, on peut devenir français par le sang versé et non par le sang reçu" si, comme le stipule une récente loi, tout légionnaire blessé en opérations exprime le souhait d'embrasser la nationalité française. Et le ministre d'insister dans son discours sur "la citoyenneté, un devoir parfois ignoré". Pour présider ce Camerone 2011, il était entouré du général d'armée, chef d'Etat-Major de l'armée de terre Elrik Irastorza, du général de division Alain Bouquin, commandant la Légion étrangère, ainsi que du préfet de Région Hugues Parant, des députés UMP Guy Teissier, Bernard Deflesselles et du maire PC d'Aubagne, Daniel Fontaine.

Dans les tribunes écrasées par un soleil de plomb, Mme Edmonde Charles-Roux- Defferre, qui ne manque jamais de venir saluer la gloire légionnaire, a suivi avec attention la prise d'armes, toujours impeccablement orchestrée par les Képis Blancs. Temps fort de cette matinée placée sous le signe de l'honneur et de la loyauté, la remontée de la voie sacrée du général Raymond Lohro qui portait la main de bois articulée du capitaine Danjou, officier héroïque qui, le 30 avril 1863, a résisté avec sa poignée d'hommes aux assauts des soldats mexicains, à Camerone.

Cette année, la cérémonie était rehaussée par la présence d'un détachement d'élèves officiers de l'école militaire de Saint-Cyr de Coëtquidan, de l'hôpital d'instruction des armées de Laveran de Marseille et d'une compagnie du 4e RE de Castelnaudary. Et, on regardant le ciel, lorsque de ses fumées tricolores la patrouille de France a survolé le quartier Viénot, on ne pouvait imaginer meilleur hommage pour les 36000 légionnaires morts aux combats depuis 1831, création de ce corps vraiment pas comme les autres.

Eric ESPANET


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1708
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine38103
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois161608
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098362341

Qui est en ligne ?

Nous avons 2367 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18100998
You are here PRESSE XXI° 2011 La Légion a célébré Camerone