AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Athlétisme. Les rois venaient d'Afrique, les reines étaient du coin

Envoyer

Publié le 03/03/2008

Plus de 2000 coureurs, hier matin, au rendez-vous proposé par le BSC et la ville de Blagnac. Une «totale réussite».

Athlétisme. Les rois venaient d'Afrique, les reines étaient du coin - DDM
Athlétisme. Les rois venaient d'Afrique, les reines étaient du coin DDM

Plus de 2000 coureurs s'étaient donné rendez-vous, hier matin, pour la vingt-deuxième édition des courses à pied de Blagnac. Un 10 km et un semi-marathon (21 km) figuraient au programme de la journée. Ces deux épreuves étaient qualificatives pour les championnats de France.

Cette année, la manifestation a subi quelques modifications. Elle a été avancée d'une semaine en raison des élections municipales. De plus, le parcours a été rendu plus rapide, avec la suppression des virages et donc de « relances ». Enfin, le championnat de France de cross se déroulait en même temps que l'étape blagnacaise. Ce qui n'a pas permis aux organisateurs de battre le record de participation.

guillot toujours là

Sur le 10 km, la victoire est revenue à l'un des principaux favoris, le Burundais Ghama Lionmelle. Damien Boudet et Yacine Lerari complètent le podium. « Tout au long du tracé, j'ai eu de très bonnes sensations. Je suis content de m'être imposé », soulignait le vainqueur. Chez les femmes, Isabelle Guillot, membre du Blagnac Sporting Club athlétisme, s'est adjugée la première place. Elle devance Martine Latger et Véronique Girardot. « Je voulais vraiment l'emporter aujourd'hui. Les conditions étaient idéales pour courir », précisait la gagnante.

Sur le semi-marathon, le Namibien Ruben Iindongo s'est montré le plus rapide. Il précède, de peu, El Hassane Ben Lkhainouch et Daniel Chepyegon. Dans la catégorie féminine, Houria Fréchou s'est logiquement imposée. Les Roumaines Catalina Oprea et Isabela Dragomir, terminent aux 2e et 3e places.

Pour Claude Mournaud, président du BSC athlétisme, cette 22e édition a été, encore une fois, « une totale réussite ».

Prêts pour le départ du semi-marathon. Photo DDM, Xavier de Fenoyl.


Le grand favori du semi-marathon exact au rendez-vous.

Iindongo, poussé par Fredericks

Grand favori du semi-marathon de Blagnac, Ruben Iindongo n'a pas déçu. Le jeune Namibien a bouclé, sous un ciel nuageux, les 21 kilomètres en un peu plus de 1 h 04.

« C'était une course tactique, on a souvent été groupés. Et c'est seulement à 800 mètres de l'arrivée que j'ai décidé de partir. » Quatrième lors du semi-marathon de Marrakech le 27 janvier dernier, Ruben remporte sa première victoire de la saison.

Militaire de carrière Ruben a commencé à courir à l'âge de 18 ans pour son lycée en Namibie, son pays d'origine, mettant de côté le football. Poussé par son idole, Frankie Fredericks, quatre fois médaillé olympique sur 100 et 200 mètres à Barcelone et Atlanta, Ruben Iindongo s'est entraîné dur pour y arriver.

Ce légionnaire, âgé aujourd'hui de 26 ans, s'entraîne tous les jours, engrangeant les kilomètres sans compter : « Je cours au minimum 20 kilomètres par jour. Aujourd'hui aller courir pour moi est naturel. Ça fait parti de mon quotidien. »

Sélectionné par la Légion étrangère lors de compétitions internationales, Ruben Iindongo arrive en France en 2004, à 22 ans. Il fait aujourd'hui parti des meilleurs coureurs de la Légion étrangère, rassemblés sous le Premier Régiment étranger basé à Aubagne, dans les Bouches du Rhône. Souriant à l'arrivée, Ruben Iindongo commence de la meilleure des manières sa saison, en terminant premier ce dimanche à Blagnac.


La Toulousaine a couru et remporté le 21 km pour la bonne cause.

Houria Fréchou a du cœur

Houria Fréchou, professeur de mathématiques, âgée de 48 ans, vient de remporter le 21 km féminin de Blagnac. Fatiguée à l'arrivée, l'athlète du Stade Toulousain athlétisme admet être surprise de sa victoire. Et avoue même être déçue de finir première, car, pour elle, l'absence des coureuses kenyanes reflète les difficultés qu'elles rencontrent dans leur pays.

« J'aime bien les Kenyanes. Ce sont de belles athlètes capables de sortir de grande course. Leur absence dénonce la situation dans lequel se trouve le Kenya en ce moment. »

Houria Fréchou, qui n'a commencé la course à pied qu'à l'âge de 34 ans, a surtout couru à Blagnac pour l'association qu'elle défend, la Nafsep (Nouvelle association française pour les sclérosés en plaques). De nombreuses personnes de son entourage étant touchées par cette maladie, il lui tient à cœur d'en faire parpour qu'enfin la sclérose en plaques soit connue de tout le monde.

« leçon de vie »

« Beaucoup de personnes autour de moi sont touchées par cette maladie. Elles sont frappées en pleine jeunesse et pourtant garde le sourire. Elles nous donnent une vraie leçon de vie. C'est pour eux que j'ai couru aujourd'hui. »

Sportive née, Houria Frechou a touché à tous les sports, en particulier le handball et le basket-ball, avant d'arriver à l'athlétisme. Commençant par le relais, Houria obtient rapidement des résultats en individuel. Un mois après sa victoire aux championnats Midi-Pyrénées de cross-country, Houria Fréchou remporte pour la première fois le semi-marathon féminin de Blagnac, devant deux jeunes Roumaines, en une heure 19 m 33 secondes Deuxième du classement féminin du marathon de Toulouse en octobre dernier, Houria a une nouvelle fois démontré, que, même en courant pour le plaisir, on devait compter sur elle pour les grands rendez-vous.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6041
mod_vvisit_counterHier5640
mod_vvisit_counterCette semaine41954
mod_vvisit_counterSemaine dernière46961
mod_vvisit_counterCe mois203110
mod_vvisit_counterMois dernier199328
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099320845

Qui est en ligne ?

Nous avons 2194 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13588
Affiche le nombre de clics des articles : 19801153
You are here PRESSE XXI° 2008 Athlétisme. Les rois venaient d'Afrique, les reines étaient du coin