AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La prise de Lang-Son

Envoyer

Le petit parisien. 19/02/1885.

 

 

Dépêches du général Brière de l'Isle.

On a reçu hier, au ministère de ja Guerre, une dépêche du général Brière de l'Isle, commandant en chef du corps expéditionnaire du Tonkin, sur les combats qui ont précédé et accompagné la prise de Lang-Son; cette dépêche est datte du 14 février : elle a donc subi un assez grand retard; en voici le texte :

« Lang-Son, 14 février, 4h. Soir.

La marche en avant a été retardée le 12 par un brouillard intense.

Les troupes chinoises nombreuses, occupaient des position» formidables appuyées sur plusieurs forts solidement armés d'artillerie.

Combat très violent jusqu'à quatre heures du soir, terminé par un brillant assaut par nos troupes des portions principales.

La fuite de l'ennemi a été favorisée par l'obscurité et le mauvais temps; mais sa déroute est complète.

Nos pertes s'élèvent, depuis le 9 inclus, à 49 tués et 222 blessés.

Le 13, après un nouveau combat, nous sommes entrés à Lang-Son et Ki-Lua, dont les forts, encore occupés, ont été bombardés.

Nous avons pris nos cantonnements à trois kilomètres en avant de Lang-Son, sur la route de Chine.

Général Brière de l'Isle.


Une seconde dépêche du général Brière de l'Isle est également arrivée hier; elle est ainsi conçue :

Le 10, nous levons le camp de Dong-Song.

La marche s'effectue sans rencontrer de résistance.

Le lendemain, noua culbutons les Chinois auprès de Vanoï et, malgré leur résistance, nous couchons sur leurs positions.

Le 12, l'armée chinoise est mise dans une déroute complète, après une lutte des plus vives. Nos troupes se montrent admirables de bravoure. Elles enlèvent d'assaut plusieurs forts.

Après une marche rapide, nous arrivons, le 13 à Lang-Son, que nous trouvons évacué et incendié; nous occupons des pointons avancées.

Le pays est très accidenté. La marche a été habile elle était savamment conduite. Malgré les difficulté, nous nous sommes emparés d'une grande quantité d'armes, de munitions et de riz.

Le temps est brumeux et froid.

Général Brière del'Isle.


La dépêche qui suit a été adressée au Temps par son correspondant particulier au Tonkin :

Lang-Son, 16 février, 11 h. matin.

La citadelle de Lang-Son est tombée entre nos mains le la 16 février à midi.

Après la prise du camp retranché de Dong- Song, l'armée a fait trois Jours de marches forcées à travers des gorges. Le 11, la brigade Négrier a attaqué et emporté le village de Vanoï. Le 12, après de sérieux et sanglants combats livrés au milieu d'un épais brouillard, la brigade Giovaninelli a repoussé les troupes chinoises de crêtes en crêtes et a bivouaqué le soir à la sortie des gorges. Les pertes des Chinois ont été énormes ce jour-là. Le 13, une marche rapide a conduit toute l'armée devant Lang-Son. Une courte canonnade en a chassé les dernières bandes chinoises et on est entré dans la citadelle, où on a trouvé entassées de grandes provisions.

Nos troupes ont été héroïques elles ont supporté avec entrain la fatigue, le froid et l'humidité d'un ciel toujours chargé de bruines.
La région traversée depuis Dong-Song est des plus stériles, »

Le ministre de la Guerre a adressé hier matin, au nom du gouvernement, des félicitations au général Brière de l'Isle et aux braves troupes placées sous ses ordres.


La prise de Lang-Son

Liste des tués et blessés.

Le Journal officiel d'aujourd'hui publie, d'après une dépêche du général Brière de l'Isle, la liste suivante de nos soldats tués ou blessés dans les combats des 4, 5 et 6 février à Dong-Song.


OFFICIERS

Tué. Capitaine Gravereau, de la Légion étrangère.

 

Blessés. Lacroix, lieutenant de la Légion étrangère;

Ruspoli, lieutenant de la Légion étrangère;

de la Londe, sous-lieutonant de la Légion étrangère;

Berller, sous-lieutenant de l'infanterie de marine.

 

Contusionné. Commandant Kortoul.

 

TROUPES


Tués


12e batterie d'artillerie. D'Hèlie, canonnier.

23e régiment de ligne. Laineau, soldat.

143e régiment de ligne. De Quincy, Besson, soldats.

Tirailleure algériens. Wansers-Wyn, sergent-major; Terridel, caporal; Bonculat, soldat; 1 sergent et 15 soldats indigènes.

1er régiment étranger. Strolie sergent; Tselmden, sergent-fourrier; Mayer et Schneider, soldats.

2e régiment étranger. Denis, adjudant.

Bataillon d'Afrique.-» Fioc,  Josy, Laboubée, soldats.

Infanterie de marine. Texuras, soldat.

 

Blessé, grièvement.


12e batterie. Crepel, canonnier.

4e batterie bis (artillerie de marine), Bideaux, artiflcier.

1er batterie bis. Colin, canonnier.

111e régiment d'infanterie.– Karges, adjudant; Combet, Péricault, Roca, Pénicaud, soldats.

143e règiment d'intanterie.– Beîard et Verdeil, soldats.

Tirailleurs algériens. Allègre, soldat; 2 caporaux et 7 soldats indigène.

1er régiment étranger. Meyer, caporal; Kretz, Cron, Riekert, Glulelz, Wald, Manche, Arond, Koth, Roch, Mossez. Robler, Schuellen, Koas, Lady soldats.

2e régiment étranger. Richter, sergent major, May'eur, sergent, Bauman, caporal, Stocblier, Venin, Schwendemen, Riff, Rufiler, Zfeer, Nuggenburg, Bogenseluilz, Gut, Fischer, Millier, Laçhe, Pichon, Baschiweger, Herzon, Mowenberger, Lieutsaint, Streuli, Gilfrieli, Leonar, Vanstein, Perrin, Diebr, soldats

2e bataillon d'Afrique. Henry, adjudant; Fedacou, sergent-major, Labaric, caporal; Blanc, clairon; Bezy. Baron, Pertre, Vasselin, Fismand, Projean, David, Redou, Bonuet, Jourdan, soldats.

Infanterie de marine, Barbe, sergent; Leprivat, Drecy, Bezaudin, Loreau. Feraudou, Clorard, soldats.

 

Blessés légèrement

Leur nombre est de 74 ( troupes de la guerre et de la marine comprises)


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8326
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine44721
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois168226
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098368959

Qui est en ligne ?

Nous avons 2006 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18111177
You are here PRESSE XIX° 1885 La prise de Lang-Son