AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

L'éphémère Temps

Envoyer
Le temps n'est qu'éphémère
Qui dur qu'un moment
Comme fine poussière il file avec le vent .
Le Ballet langoureux des ombres qui suivent
Sculpte des arabesques d'un passé fragile .
Le temps n'est qu'éphémère
Il n'est que connaissances,  entre  ombre et lumière
Où la parole devient alors ,  partie de son exil.
Vous qui scrutez si peu l'édifice de votre être
L'éternité   noble  soeur  dans  l'immensité
Ecoutant la longue plainte  des heures qui défilent 
Même dans le temps , qui reste dans le mystère
De la voix intérieur  où  l'infini s'y glisse
Où  bien d'autres cheminements
En nous se libèrent ,
Dans des espaces temps  à l'étrange éphémère .
Pendant que l'étoile flamboie ,
Sur des ombres mortes laissant passer la voûte
Dans l'univers soumis à l'esprit qui est notre
Dans une union intime entre silence et temps
Le néant git à l'agonie devant la connaissance
Pour laisser place à son tour ,   à  l 'attendue  Lumière ...

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5744
mod_vvisit_counterHier9200
mod_vvisit_counterCette semaine24787
mod_vvisit_counterSemaine dernière58095
mod_vvisit_counterCe mois107428
mod_vvisit_counterMois dernier294058
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910393508

Qui est en ligne ?

Nous avons 1887 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13629
Affiche le nombre de clics des articles : 21829462
You are here POEMES Marie Quilichini L'éphémère Temps