AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Après Louis-Ferdinand Céline, la police de la pensée veut censurer Blaise Cendrars ! Et demain Léopold Sédar Senghor ?

Envoyer

http://www.medias-presse.info/

4 mai 2018

 

La folie du politiquement correct est sans limite. Une certaine Ligue de défense noire africaine (LDNA), petite sœur bâtarde de la LICRA, appelle via les réseaux sociaux à un rassemblement de protestation, ce vendredi 04 mai, devant la maison d’édition Gallimard, située dans le septième arrondissement de Paris.

Cette fois, il ne s’agit pas de tenter d’empêcher la maison d’édition de rééditer les pamphlets de Louis-Ferdinand Céline mais de bloquer la réédition d’un recueil de Blaise Cendrars intitulé Petits contes nègres pour les enfants blancs.

Blaise Cendrars (1887-1961) est un écrivain, poète, romancier et journaliste passé par la Légion étrangère où il eut parmi ses compagnons d’armes Eugène Jacques Bullard qui devint le premier pilote noir des forces alliées en 1917. Publiés pour la première fois en 1929, les Petits contes nègres pour les enfants des Blancs de Blaise Cendrars ne sont pas racistes mais témoignent de son intérêt pour l’Afrique, quelques années après la publication de son Anthologie nègre en 1921.

Si des nouveaux supplétifs de la police de la pensée tentent de censurer ces livres, c’est uniquement parce qu’ils s’arrêtent à l’utilisation du terme « nègre ».

Sur la page Facebook Décolonial News, le 29 avril dernier, deux photographies de la couverture et de la 4e du livre de Blaise Cendrars, Petits contes nègres pour les enfants des blancs, sont accompagnées de ce commentaire :

« Le conte negrophobe pour enfants remis en vente, les époques passent, mais le racisme lui perdure ! voila ce que l’on trouve en 2018 sur les présentoirs de la Fnac de Valenciennes ! C’est comme ça en France que l’on inocule à des enfants la #negrophobie »

Mais ces nouveaux maîtres censeurs ont-ils aussi l’intention de réclamer l’interdiction de continuer à éditer l’Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de Léopold Sédar Senghor ?


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui168
mod_vvisit_counterHier2515
mod_vvisit_counterCette semaine4728
mod_vvisit_counterSemaine dernière17744
mod_vvisit_counterCe mois31196
mod_vvisit_counterMois dernier63392
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/095797935

Qui est en ligne ?

Nous avons 712 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13225
Affiche le nombre de clics des articles : 13343695
You are here BREVES 2018 Après Louis-Ferdinand Céline, la police de la pensée veut censurer Blaise Cendrars ! Et demain Léopold Sédar Senghor ?