AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

21 juillet : Ils sentaient bon le sable chaud...

Envoyer
lundi 22 juillet 2013 
 
Une des surprises pour les festivités du 21 juillet (abdication du roi Albert, intronisation du roi Philippe et bien sûr fête nationale) fut l'invitation de Bruxelles-Promotion lancée à la MLE, entendez la Musique de la légion étrangère. Et pour le coup, on a vu débarquer le lieutenant-colonel Emile Lardeux et ses  60 musiciens (21 nationalités).

Le groupe des képis blancs a joué à 10h place Poelaert, mais également, le soir,  dans le kiosque du Parc Royal, notamment pour accueillir le nouveau couple royal... et nous y étions.

Compte-rendu (suite après le saut)

Un peu nerveux, le lieutenant-colonel Emile Lardeux attend  le signe discret qu'il peut lancer la musique...la suite royale doit être en vue pour lancer le départ...

 S.E.M. Bernard Valero, ambassadeur de France à Bruxelles est aussi un peu tendu. Dans quelques minutes, il va serrer la main du roi, présenter ses hommages...


Les voilà...Musique ...
 Le roi, la reine...
 Le roi échange quelques mots avec l'ambassadeur...
 Le lieutenant-colonel dévale les escaliers du kiosque pour saluer le couple royal...
 ...et les voilà déjà partis... Le tout n'a duré que quelques secondes...
 mais suffisamment pour redonner le sourire à l'ambassadeur.


 Le service presse de l'armée française...


Le lieutenant-Colonel Emile Lardeux


 Lui, c'est Louis, le légionnaire belge. Très sympathique, 25 ans et 1,92.



 

A notre connaissance, il n'existe pas de séries télé sur la légion étrangère ...mis à part 12 Légionnaires de Bernard Borderie.

Feuilleton en treize épisodes de  30 minutes, diffusés en 1976. Pour anéantir une bande de mercenaires qui veut faire sauter un barrage en Afrique Noire, on a sélectionné douze légionnaires groupés en commando : onze vétérans et un jeune officier. Les dix premiers épisodes de ce feuilleton racontent l'histoire de chacun de ces soldats. Les trois derniers montrent l'action du commando lui-même. Le premier Bataillon de la 13ème demi-brigade de la Légion étrangère a reçu une mission de sacrifice dans le combat qui doit faire sauter le verrou établi par les Allemands. Encore adolescent, Renato Moretti décide d'aider les légionnaires pour que l'armée passe, s'en aille et que le village puisse vivre en paix. Il leur révèle un chemin secret qui permet de tourner les positions ennemies et de les anéantir après une dangereuse escalade. Un commando suit Renato.

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5385
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine41780
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois165285
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098366018

Qui est en ligne ?

Nous avons 2184 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18107098
You are here BREVES 2013 21 juillet : Ils sentaient bon le sable chaud...