AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Lettre d'ailleurs nº 152

Envoyer

La Plume et le Képi

Publié le 12 août 2015par légionnaires-officiers

 

Insigne de la promotion de Linarès

Insigne de la promotion de Linarès

En 52 à Hanoï

L’ancien adjudant-chef Leclerc a, depuis de nombreux mois, trouvé ce que je considère comme une excellente occupation : il publie dans Facebook sur une page dédiée aux Légionnaires du 1er REC, des documents photographiques anciens nous montrant des facettes de l’histoire légionnaire du plus grand intérêt. Aujourd’hui une perle : un ordre du jour du général de Linarès adressé à nos compagnons du nord Tonkin, portion du territoire indochinois dont il avait le commandement au début des années 50, plus exactement entre 1951 et 1953. Il est mort en 1955 à l’hôpital de Baden-Baden ; son fils, qui commandait un bataillon de chasseurs alpins, a trouvé la mort en montagne en 1972.

Une promotion de saint-Cyr, la « de Linarès » regroupe l’hommage fait conjointement au père et à son fils.

Je loue l’action de l’adjudant-chef Leclerc qui permet, par l’exhumation qu’il fait de ces vieux documents, de les porter à la connaissance du plus grand nombre et, je ne résiste pas à publier in-extenso l’ordre du jour que le général adressait en 1952 à ses légionnaires :

« Officiers, Sous-officiers, Caporaux et Légionnaires du Tonkin,

D’autres pleurent leurs Morts. Vous Légionnaires vous les fêtez, précisément parce que vous connaissez le prix de la vie et parce que vous avez la même ardeur insouciante pour aller au-devant des plaisirs de la vie que pour affronter la Mort.

Comme Soldat parlant à des Soldats, il m’apparaît inutile de vous rappeler les Campagnes menées par la Troupe d’élite à laquelle vous avez l’honneur d’appartenir. Mais, ce que je veux vous dire, moi qui suis votre Chef ici, c’est que les fastes de votre Légion s’identifient à la gloire de la France ; et que vous tous, Légionnaires qui m’écoutez, êtes parmi les meilleurs des meilleurs artisans de cette gloire. Qui pourrait donc, en effet, contester que vous en jalonnez, presque journellement, avec vos sacrifices et vos tombes, le rude chemin ?

J’ai connu vos aînés d’Afrique et d’Europe, ceux des campagnes Marocaines et de Rhin et Danube. Depuis déjà 13 mois, je vous vois à l’œuvre sur cette terre d’Asie. Je vous dis alors, avec toute mon affection, que chaque semaine m’apporte la preuve que la Légion d’aujourd’hui a su conserver les traditions de ses Anciens.

Pour la plupart, vous appartenez maintenant à des groupes mobiles, dont vous constituez souvent l’ossature. Vous avez été de toutes les grandes opérations et votre part dans leur succès a toujours été grande, fréquemment déterminante. Vous avez aussi participé à ces nombreuses actions de détails, moins spectaculaires certes, mais aussi nécessaires et parfois plus dangereuses. Partout vous avez fait preuve des plus belles qualités guerrières et été dignes de la Légion.

Je vous le dis parce que je le pense du plus profond de mon cœur. Je vous en félicite aussi.

Je m’incline devant la Mémoire de tous vos Morts, de ces Etrangers dont on a pu dire qu’ils étaient : « Français, non par le sang reçu, mais par le sang versé ».

Je salue vos Drapeaux, vos Etendards et vos fanions dont les plis, grâce à vous, ne cessent de s’alourdir de Gloire.

Ma pensée va vers ceux d’entre vous qui, sur leur lit d’hôpital, souffrent dans leur chair, vers ceux aussi qui, dans les prisons Vietminh manquent d’une nourriture suffisante et des soins les plus élémentaires. Elle va, enfin, avec une attention toute particulière, vers ceux qui, à cette minute même où je parle à la Légion du Tonkin, se battent. Quel que soit l’endroit où ils se trouvent, quel que puisse être leur grade ou leur emploi, leur Général est parfaitement tranquille sur le résultat de leur combat car ils le mènent aujourd’hui, comme jadis les Légionnaires du Capitaine Danjou à Camerone… avec Honneur et Fidélité ».

Antoine Marquet


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1492
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine37887
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois161392
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098362125

Qui est en ligne ?

Nous avons 2617 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18100461
You are here ARTICLES 2015 Lettre d'ailleurs nº 152