AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice

Envoyer

 

Mirna Kilama, Cécile Baquey Publié le 15 juillet 2016
Falai Magoni, Wallisienne a vu le conducteur qui tirait des coups de feu de son camion sur la Promenade des Anglais ce 14 juillet. Elle était venue voir le feu d'artifice avec son mari, sa soeur. Elle n'était qu'à 10 m du camion. Elle a vu toute l'horreur de cette attaque, les cadavres dans la rue.
la Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice © DR
© DR la Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice
Falai Magoni s'était rendue avec sa soeur et son mari sur la Promenade des Anglais pour aller voir le feu d'artifice. Agent d'escale à l'aéroport de Nice côte d'Azur, elle était tout simplement heureuse d'aller voir ce beau spectacle. Mais la soirée s'est transformée en cauchemar.  "On a vu le camion qui fonçait sur nous, on était à 10 mètres du camion. On a même vu le conducteur". La jeune wallisienne installée à Nice se souviendra toute sa vie de cette scène d'horreur.Se cacher avant tout"Mon mari a pris ma main, j'ai pris celle de ma soeur et on est parti se cacher. On ne voulait pas se prendre une balle perdue. On s'est cachés rapidement derrière ce que l'on a trouvé, un arbre, un paneau. Le conducteur tirait en même temps qu'il conduisait. C'était fou. On voyait des étincelles." Le mari de Falai Magoni est légionnaire. Il n'a pas paniqué. Il a rapidement compris la situation et a tout fait pour protéger au plus vite les deux soeurs.

Retour par la plage

"Je n'arrive pas à me souvenir de la tête du conducteur, poursuit Falai Magoni. Il était pourtant à visage découvert. Quand on est rentrés, j'ai vu des corps sur la rue, des cadavres. C'était terrible. On est rentrés par la plage. C'était une scène de guerre. Les corps démembrés sur la route, beaucoup de sang, jamais je n'oublierai ça. J'ai vu des cadavres d'enfantsJe n'ai dormi qu'une heure. C'est horrible".

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5779
mod_vvisit_counterHier4378
mod_vvisit_counterCette semaine20610
mod_vvisit_counterSemaine dernière37502
mod_vvisit_counterCe mois181683
mod_vvisit_counterMois dernier216929
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099100090

Qui est en ligne ?

Nous avons 1583 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13546
Affiche le nombre de clics des articles : 19316116
You are here ACTUALITE XXI° 2016 La Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice