AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Feu de Carpiagne : le légionnaire condamné à du sursis

Envoyer

Provence-Alpes

Le légionnaire soupçonné d'avoir ordonné des tirs de balles traçantes à l'origine de l'incendie, qui a détruit 1 000 hectares dans les calanques en 2009, a été reconnu coupable et condamné à six mois de prison avec sursis.

  • Par Annie Vergnenegre
  • Publié le 19/01/2015 | 14:57, mis à jour le 19/01/2015 | 15:30
L'adjudant chef Fontaine dans le box des prévenus. © Jean-François Giorgetti.
© Jean-François Giorgetti. L'adjudant chef Fontaine dans le box des prévenus.
 
Après cinq ans de bataille judiciaire, l'adjudant Philippe Fontaine, 48 ans, a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés.Le légionnaire était jugé pour avoir ordonné des tirs de balles traçantes à l'origine d'un important incendie dans les calanques de Marseille en 2009. Le militaire a été condamné à six mois de prison avec sursis. Le tribunal s'est déclaré incompétent sur l'indemnisation des parties civiles. 

Le feu avait démarré dans le camp militaire de Carpiagne, au-dessus des calanques de Marseille, le 22 juillet 2009, avant de franchir les crêtes des collines. Circonscrit au bout de trois jours, il avait dévoré 1.077 hectares aux portes de Marseille faisant également deux blessés et 67 victimes matérielles. 

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8973
mod_vvisit_counterHier8496
mod_vvisit_counterCette semaine17469
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois78613
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098279346

Qui est en ligne ?

Nous avons 2612 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17958235
You are here ACTUALITE XXI° 2015 Feu de Carpiagne : le légionnaire condamné à du sursis