AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Expédition de Madagascar.

Envoyer

Le Monde illustré du 20/07/1895

 

Expédition de Madagascar. — L'état sanitaire de nos troupes à Madagascar est l'objet d'une sollicitude générale. C'est sur la côte occidentale de Madagascar, dans l'île de Nossi-Komba, que le génie a établi des baraquements pouvant contenir tous les malades ou blessés du seul corps de troupes devant rester dans la vallée du Betsiboka, pour assurer les communications entre Majunga et Suberbieville.

Le sanatorium de Nossi-Komba remplit ces conditions; il est en état, nous l'avons dit, de recevoir aujourd'hui 200 malades, et 500 y trouveront place quand il sera complètement installé; le service médical aurait disposé par conséquent d'installations plus que suffisantes, si les troupes destinées à occuper les hauts plateaux avaient pu, ainsi qu'il le fallait, arriver en trois ou quatre jours à Suberbieville sur des chalands remorqués par des canonnières. Mais le matériel fluvial n'a pas été prêt en temps utile, et le général Duchesne qui redoutait pour le gros du corps expéditionnaire un séjour trop prolongé dans les parties malsaines de l'île, pressé d'ailleurs par le temps, a dû prendre la voie de terre ; nos soldats ont fait ce long trajet à pied, sac au dos ; ils ont marché ou séjourné dans les rizières et les marais du Betsiboka pendant plus d'un mois. Le nombre de ceux qui ont été atteints de paludisme a été naturellement plus élevé qu'il n'était à prévoir, et le sanatorium de de Nossi-Komba est devenu insuffisant.

L'autorité militaire a dû prendre des décisions pour rapatrier en France les malades et les convalescents expéditionnaires.

Cette mesure préoccupe fort l'opinion en raison des fatigues inévitables de la traversée, et sans doute on trouvera quelque solution pour éviter à des soldats anémiées, les périls d'une traversée dans de si mauvaises conditions.

Le général Duchesne s'est rendu au sanatorium pour en examiner l'installation, et pour y étudier cette grave question sanitaire. C'est cette excursion à Nossi-Komba qui a inspiré à notre artiste le curieux dessin que nous reproduisons.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1110
mod_vvisit_counterHier16291
mod_vvisit_counterCette semaine81841
mod_vvisit_counterSemaine dernière111569
mod_vvisit_counterCe mois223691
mod_vvisit_counterMois dernier468449
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0914198423

Qui est en ligne ?

Nous avons 3861 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14142
Affiche le nombre de clics des articles : 29053750
You are here PRESSE XIX° 1895 Expédition de Madagascar.