AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

2022

Les Belges et la légion étrangères - 1

Envoyer

Les Belges et la légion étrangères - 2

Envoyer

Les Belges et la légion étrangère - 3

Envoyer

Les Belges et la légion étrangères - 4

Envoyer

Ukraine : la solidarité des légionnaires

Envoyer

Thierry Marx à la Légion étrangère

Envoyer

Des soldats ukrainiens de la Légion étrangère arrêtés sur leur route vers l'Ukraine

Envoyer

https://www.huffingtonpost.fr/

 

Ces 14 légionnaires ont été interpellés dans un bus à Paris, alors qu'ils étaient en partance pour la Pologne.

 

Aurelien Meunier via Getty ImagesDes soldats du 2e régiment d'infanterie de la Légion étrangère, ici lors d'une session d'entraînement à Saint-Chély-d'Apcher (Lozère), le 21 octobre 2021.

 

GUERRE EN UKRAINE - Quatorze légionnaires ukrainiens ont été interpellés mardi à Paris dans un bus partant pour la Pologne, dans lequel d’autres passagers partaient vraisemblablement combattre en Ukraine, a-t-on appris ce mercredi 2 mars de sources militaires.

Neuf de ces légionnaires bénéficiaient d’une permission qui ne leur permettait toutefois pas de quitter le territoire, quand les cinq autres se trouvaient en situation d’“absence irrégulière”, dont quatre étaient déjà considérés comme “manquants”, a déclaré à l’AFP le général Alain Lardet, le commandant de la Légion étrangère.

Il était dans l’immédiat impossible de déterminer si les 14 hommes comptaient combattre ou simplement assister leurs familles ayant fui l’Ukraine, a-t-on appris auprès de plusieurs sources militaires. Aucune arme ni équipement prohibé n’ont été retrouvé dans leurs bagages, ont-elles ajouté.

À l’inverse, parmi les autres passagers civils du bus, certains étaient en possession de matériels indiquant qu’ils partaient au combat, a détaillé l’une de ces sources.

La Légion étrangère est une unité d’élite de l’armée française de plus de 9000 hommes, que peuvent rejoindre des engagés de 17 à 39 ans venus du monde entier. Après plusieurs années ou au nom du “sang versé” au combat, les “képis blancs” peuvent devenir français.

Des “permissions exceptionnelles de quinze jours”

Parmi eux, 710 soldats d’origine ukrainienne, dont 210 ont déjà été naturalisés, et 450 d’origine russe, mais “aucune tension entre les communautés”, a insisté le général Lardet.

Depuis le début de l’offensive russe, il y a toutefois eu “un gros trouble parmi les Ukrainiens, inquiets pour leurs familles”, a-t-il poursuivi.

La Légion accorde à ces hommes, s’ils en font la demande, “une permission exceptionnelle de quinze jours” pour aller dans un pays limitrophe de l’Ukraine afin d’aller “accueillir” et “sécuriser” leurs proches mais elle leur interdit de franchir la frontière, selon son commandant.


Commander un régiment d'infanterie de la Légion étrangère

Envoyer

Éloge de la Légion étrangère par Rudy Ricciotti

Envoyer

"Aguerrissement commando avec la Légion étrangère"

Envoyer

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1928
mod_vvisit_counterHier9181
mod_vvisit_counterCette semaine38544
mod_vvisit_counterSemaine dernière75596
mod_vvisit_counterCe mois183822
mod_vvisit_counterMois dernier196650
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0916073433

Qui est en ligne ?

Nous avons 2263 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14328
Affiche le nombre de clics des articles : 33791206
You are here ACTUALITE XXI° 2022