AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

L'expédition de Madagascar - ENTERREMENT DES CADAVRES HOVAS

Envoyer

Le Monde illustré du 24/08/1895

 

Sous un arbre à la structure fantastique, au milieu des hautes herbes et des broussailles, quelques nègres sont occupés à jeter dans une fosse les corps des Hovas retrouvés dans la brousse : pauvres diables qui se sont cachés pour mourir, après avoir reçu quelque balle française et que les éclaireurs rencontrent sur leur chemin. On les pousse à l'aide de fort bâtons, et quelques pelletées de terre les recouvre bientôt. Autour de cette lugubre scène, quelques officiers se tiennent, attristés. C'est l'une des pages les plus dramatiques et les plus poignantes parmi toutes celles que notre correspondant M. Louis Tinayre nous a jusqu'ici envoyées.

 

Nous joignons à ce saisissant document des dessins donnant le type des canonnières et des chalands employés à l'expédition, ainsi que le débarquement des canons et des approvisionnements à Marololo.

Marololo se trouve à 5 kilomètres de l'embouchure de l'Icopa et à 12 kilomètres de Suberbieville. De Marololo les approvisionnements sont transportés à Suberbieville au moyen de mulets, en attendant les voitures Lefebvre qui aideront beaucoup à la rapidité des communications.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1607
mod_vvisit_counterHier5404
mod_vvisit_counterCette semaine1607
mod_vvisit_counterSemaine dernière34874
mod_vvisit_counterCe mois127983
mod_vvisit_counterMois dernier137357
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0915015622

Qui est en ligne ?

Nous avons 1400 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14180
Affiche le nombre de clics des articles : 31020736
You are here PRESSE XIX° 1895 L'expédition de Madagascar - ENTERREMENT DES CADAVRES HOVAS