AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Musée d’art et d’histoire va bientôt montrer Hans Hartung

Envoyer

Tribune

de Genève

ÉTIENNE DUMONT | 07.06.2011

Ce sera la prochaine grande exposition au Musée d’art et d’histoire, où de la place a été laissée par la fermeture de la grande présentation axée autour du design et de l’industrie genevois. Dès le 23 juin, les visiteurs pourront ainsi découvrir un ample panorama des estampes de cet artiste informel.

Plusieurs causes à cette présentation, dirigée par Christian Rümelin. D’abord, la Fondation Hartung-Bergman a fait don d’une série de planches très importante au musée en 2009. Le peintre français d’origine allemande constitue ensuite l’une des vedettes de l’exposition actuelle du Musée Rath. Il s’agira en quelque sorte d’un complément de programme.

Catalogue raisonné

Mais si Genève est aussi lié «post mortem» à Hartung, c’est bien en raison du catalogage de ses gravures par Rainer Michael Mason et Geneviève Laplanche (la bien nommée!). Les premiers contacts ont été établis en 1995. Le projet est devenu plus concret en 1998. «Le travail proprement dit s’est déroulé à partir du 15 août 1998 et jusqu’au 23 mai 2008, à la faveur de 59 séjours à Antibes et quelque 275 journées de travail», explique Rainer Michael Mason. Le tout à abouti, en juillet 2010, à la mise en ligne de l’état des recherches. «Il s’agit là d’un work in progress.»

Pour l’exposition genevoise, qui suit un périple germanique, il y aura cependant un catalogue. Coproduit avec Berlin, il comportera 271 pages.

Le choix de la France

Et maintenant, qui est Hans Hartung? L’artiste est né en 1904 à Leipzig. Il a vite abandonné la figuration pour passe à des formules plus gestuelles. Pas de quoi les mettre bien avec le régime national socialiste à partir de 1933! L’homme a donc opté pour la France, qu’il servira dans la Légion étrangère. Il y perdra du reste une jambe.

Installé à Antibes, où il mourra en 1989, l’homme connaît son aboutissement dans les années 1950, avec des gravures et des toiles où des traits noirs forment une écriture bien reconnaissable. A vérifier dans quelques jours!




Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2225
mod_vvisit_counterHier16291
mod_vvisit_counterCette semaine82956
mod_vvisit_counterSemaine dernière111569
mod_vvisit_counterCe mois224806
mod_vvisit_counterMois dernier468449
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0914199538

Qui est en ligne ?

Nous avons 2885 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14142
Affiche le nombre de clics des articles : 29055913
You are here BREVES 2011 Le Musée d’art et d’histoire va bientôt montrer Hans Hartung