AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Saint-Brieuc. L’ancien légionnaire vibre au souvenir des poilus

Envoyer

https://www.ouest-france.fr/

Publié le 13/12/2017

 

« Je suis pour la paix, pour une grande Europe », assure Lucien Morin, ancien légionnaire.

« Je suis pour la paix, pour une grande Europe », assure Lucien Morin, ancien légionnaire. | Anne Kiesel

 

Lucien Morin, qui a été parachutiste, puis a servi à la Légion étrangère, publie aujourd’hui un livre, à compte d’auteur, intitulé La Grande guerre, Saint-Brieuc le centenaire 1918-2018. C’est la première fois qu’il écrit. Il y a mis tout son cœur.

Le bureau de Lucien Morin, dans une maison de Saint-Brieuc, est tout tapissé de sabres, de casques de la Première Guerre mondiale, de fanions de la Légion étrangère, de documents militaires encadrés. Difficile d’ignorer ses centres d’intérêt…

Il publie ces jours-ci un livre, à compte d’auteur, intitulé La Grande guerre, Saint-Brieuc le centenaire 1918-2018. Comment lui, l’ancien militaire, en est-il arrivé à écrire un tel ouvrage ? « C’était il y a deux ans, raconte-t-il. À la cérémonie du 11 Novembre, il n’y avait vraiment pas beaucoup de monde. »

Il fait partie du bureau du Souvenir français. Il était là, avec Jean Rigollot, le président du comité de Saint-Brieuc de cette association qui entretient les monuments aux morts pour la France.

Une pépite

« On s’est promenés parmi les tombes. On a vu des mecs qui étaient morts pendant la guerre de 14. On s’est dit : c’est bête, on ne sait rien d’eux. Il n’existe aucune publication. Si on faisait une petite brochure ? »

Les deux hommes commencent à travailler. Un an plus tard, Lucien Morin tombe sur une pépite. « Le livre d’or des anciens élèves de l’école Saint-Charles morts pour la France. Un ouvrage édité en 1928, qui comporte les notices et les photos de plus de 200 anciens de Saint-Charles. »

Cette découverte change tout. « Quand je l’ai eu entre les mains, je n’ai plus pu le quitter. Je suis resté 7 heures d’affilée, ici, à mon bureau, à le lire. Je voulais partager ces hommes avec Saint-Brieuc. Dire que je les respecte, dire qu’ils sont des héros. Rendre hommage à toutes ces familles qui les ont perdus. »

Lycée de référence

Il décide alors de recopier intégralement les notices de ceux qui sont nés à Saint-Brieuc, dans le futur livre. Il n’est plus question d’une brochure d’une ou deux dizaine de pages, comme évoquée le 11 novembre, au cimetière.

« Saint-Charles était un lycée de référence, c’était aussi une école militaire marine, et une prépa aux grandes écoles. Ils ont fait ce travail, après la guerre. On n’a pas de telles archives pour des gens du peuple. »

L’ancien militaire est habité par son sujet. « Je me mets à la place de cette époque-là. Il y avait la mort qui était là. Tous ces morts de Saint-Brieuc, qui étaient camarades avec les autres élèves dans les écoles. »

Pas indemne

Il a éprouvé le besoin d’aller voir sur place. Il est parti à Verdun. Il est allé à la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette. « Dans la crypte aux morts, quand vous voyez tous ces étages de cercueils, vous ne ressortez pas indemne. Ça fait réfléchir. Pour ce bout de colline, ils se sont fait exploser la gueule. Et puis ceux qui sont restés vivants sont rentés chez eux comme si de rien n’était. Il faut rendre hommage à tous ces gens-là. »

Acheter le livre

Le livre sera disponible à partir de jeudi 14 décembre, dans quelques magasins de Saint-Brieuc : à la Fnac, chez Imagine, et dans les Leclerc de Plérin et Ploufragan. Il est vendu 29,90 €. On peut aussi l’acheter à distance, en écrivant par mèl à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Les bénéfices serviront à refaire une stèle portant les noms des morts pour la France qui se trouvaient sur le monument de l’ancienne caserne Charner. Ce monument a été retiré lors de la construction de la maison médicale, en 2015.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1171
mod_vvisit_counterHier7754
mod_vvisit_counterCette semaine27201
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois82252
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098512845

Qui est en ligne ?

Nous avons 1772 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13487
Affiche le nombre de clics des articles : 18343549
You are here PRESSE XXI° 2017 Saint-Brieuc. L’ancien légionnaire vibre au souvenir des poilus