AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Alexis de Roffignac, un nouveau chef de corps au «4»

Envoyer

http://www.ladepeche.fr/

Publié le 22/07/2017

Âgé de 45 ans, le colonel de Roffignac est chevalier de la Légion d'Honneur et titulaire de quatre citations./Photo DDM, Gladys

Passation de commandement, hier, au 4e régiment étranger où les «fortes têtes» ont, depuis, un nouveau «patron». Le lieutenant-colonel Alexis de Roffignac succède, en effet, au colonel Nicolas Dufour, qui part commander la base de défense de Marseille. L'occasion pour le général Maurin, commandant la Légion étrangère, s'adressant à ses soldats, de saluer celui qui a été à la tête du «4» durant deux années, «au cours desquelles il a pu montrer pleinement ses qualités humaines, son attachement à Monsieur Légionnaire et sa totale détermination à relever les défis difficiles que vous avez eu à relever». Les défis ? Il a su, «de façon remarquable, mettre en ordre de bataille le régiment pour qu'il affronte la vague d'arrivées massives des engagés volontaires et l'augmentation corrélative de la formation de tout le personnel servant à titre étranger. le colonel Dufour a su continuer à faire vivre en harmonie le régiment avec sa ville : Castelnaudary, avec laquelle vous fêtiez, en novembre dernier, le 40e anniversaire».

S'adressant au nouveau chef de corps Alexis de Roffignac : «Soyez un bâtisseur de la Légion de demain afin de lui donner un avenir digne du glorieux passé dont nous avons hérité. La mission demeurera sacrée et vous avez toute ma confiance».

Alexis de Roffignac succède donc au colonel Nicolas Dufour, à la tête du 4e régiment étranger, un régiment qu'il connaît bien puisque ce Saint-Cyrien y a été affecté comme chef de section à la 2e compagnie, en 1999, à l'issue de sa formation à l'école d'application de l'infanterie. Il rejoint ensuite le 2e régiment étranger de parachutistes à Calvi, où il sera successivement chef de section, officier adjoint à la 3e compagnie, puis commandant d'unité de la compagnie d'éclairage et d'appui et, enfin, officier traitant au bureau opérations et instruction. Durant ces années il est engagé au Kosovo, à Djibouti, en République de Côte d'Ivoire et au Gabon. Affecté en 2009 comme stagiaire au cours supérieur d'état-major, puis à l'école de guerre, il est engagé en Afghanistan pendant cette période. Il rejoint l'état-major de l'armée de terre en 2011, au bureau organisation. Retour à Calvi en 2014, comme chef du bureau instruction, et opérations du 2e régiment étranger de parachutistes, avec lequel il est projeté au Tchad et au Niger.

Muté au commandement des forces terrestres à l'été 2016, il y sert comme chef de la section milieux, qui regroupe l'expertise des spécialités parachutistes, amphibie, montagne et cynotechnique de l'armée de terre. Il retrouve Castelnaudary avec «une grande joie». «J'assurerai la continuité de ceux qui m'ont précédé dans la formation des légionnaires, cadres et spécialistes», souligne-t-il.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3376
mod_vvisit_counterHier17601
mod_vvisit_counterCette semaine3376
mod_vvisit_counterSemaine dernière70806
mod_vvisit_counterCe mois129233
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098559826

Qui est en ligne ?

Nous avons 2156 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13489
Affiche le nombre de clics des articles : 18448080
You are here PRESSE XXI° 2017 Alexis de Roffignac, un nouveau chef de corps au «4»