AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La Légion étrangère dépoussière sa communication

Envoyer

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Publié le 07/03/2017

En octobre, la Légion avait lancé sa page Facebook. Quatre mois plus tard, la page compte 37 621 abonnés.

En octobre, la Légion avait lancé sa page Facebook. Quatre mois plus tard, la page compte 37 621 abonnés. | DR

Facebook, Twitter, logo et site Web : la communication de la Légion étrangère est en pleine expansion. Il faut se faire mieux connaître pour recruter. Pour 2017, l’unité a besoin de 1 300 volontaires. D’où un effort significatif en termes de communication.

Les « soldats de la vieille Légion » (pour paraphraser un chant du 2e régiment étranger de parachutistes) se mettent à la page.

Lundi soir, le commandement de la Légion étrangère a dévoilé son nouveau logo. Un logo épuré, en blanc et noir, qui est aussitôt apparu sur le, tout aussi nouveau, compte Twitter de la célèbre unité que commande le général Maurin, et sur le site Web rénové de la Légion.

La page d'accueil du site web rénové.

La page d'accueil du site web rénové. | DR

Le site Web de la Légion constitue « la principale porte d’entrée pour les candidats », selon la direction de la communication de la Légion, à Aubagne. Le site a donc été modernisé, a intégré le nouveau logo et est plus aisément accessible depuis les smartphones.

Absentes, les couleurs verte et rouge du logo précédent. Le ton "képi blanc" a été choisi pour le nouveau logo.

Absentes, les couleurs verte et rouge du logo précédent. Le ton "képi blanc" a été choisi pour le nouveau logo. | DR

En octobre dernier, la Légion étrangère avait lancé sa page Facebook. À quand un compte Instagram ?

Com' offensive

Pourquoi cet effort ? Simple envie d’être au goût du jour ? La légion étrangère souhaite être « visible le plus largement et le plus authentiquement possible » explique-t-on à Aubagne.

C’est pourquoi "elle veut offrir la possibilité à ceux qui l’estiment, comme à ceux qui veulent la rejoindre, d’échanger avec et sur l’Institution ; d’obtenir des informations précises et de qualité ; de participer à son rayonnement international ; d’être tenus informés des différentes activités de ses régiments."

L’objectif numéro 1 reste bien le recrutement. Après une baisse de ses effectifs de 32 % au cours des 20 dernières années, la Légion veut retrouver, en trois ans (2015-2018), les effectifs perdus. Elle multiplie donc les initiatives : tournées d’information et de recrutement (une a eu lieu en Bretagne en janvier), communication tous azimuts, réouverture de bureaux de recrutement. Après 1 700 recrutements en 2015, 1 700 en 2016, l’objectif est de 1 300 pour cette année.

En 2019, 9 000 légionnaires seront donc au service de la France.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6303
mod_vvisit_counterHier7754
mod_vvisit_counterCette semaine32333
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois87384
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098517977

Qui est en ligne ?

Nous avons 1882 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13489
Affiche le nombre de clics des articles : 18362631
You are here PRESSE XXI° 2017 La Légion étrangère dépoussière sa communication