AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Bagnols : "Je ne pensais pas participer à un concert international"

Envoyer

Midi Libre

Publié le 27 février 2017

Bagnols : "Je ne pensais pas participer à un concert international"

Une centaine de voix réunies, c’est émouvant. TH. D.

Sylvie chantera à Lyon le 21 mars avec les Chœurs de l'Armée rouge.

Le concert avec les Chœurs de l'Armée rouge à Lyon, c'est le 21 mars. Les quatre chorales qui ont donné un concert en hommage à ceux qui ont disparus dans un accident d'avion au-dessus de la Mer Noire à Noël y seront aussi. Elles vont même chanter en première partie du célèbre ensemble et interpréter un chant russe avec eux. Au total, près de cent choristes, non professionnels, se trouvent embarqués dans l'histoire. Comme ils viennent de chorales différentes, il leur faut répéter ensemble.

Tous étaient réunis ce dimanche 26 février au centre culturel pour une répétition. Avec Aliskey Kent à la baguette. L'ancien légionnaire, d'origine russe, est à l'origine de l'aventure. Il faut d'abord apprendre - de façon phonétique - la façon de prononcer les mots. Et on passe au chant. Cent voix ensemble, c'est tout de suite prenant.

"C'est très émouvant"

Sylvie, qui chante depuis deux ans avec la chorale Amadeus d'Orsan, est ravie de participer au projet : "C'est un très grand privilège. Je ne pensais pas qu'une chorale "rurale" comme la nôtre puisse participer à un concert international. Aliskey nous a dit : "N'ayez pas peur. On va y arriver." C'est du travail mais c'est une histoire merveilleuse et je trouve qu'on progresse à pas de géants."

Aliskey se défend d'être chef de chœur mais Sylvie trouve qu'il dirige tout ça de main de maître. L'exercice n'est tout de même pas simple : "On ne connaît pas les paroles. Il n'est donc pas évident d'avoir à regarder la partition et le chef à la fois." En tout cas, elle apprécie d'être dans un tel ensemble avec beaucoup de voix d'hommes et les quatre pupitres représentés (soprano, alto, ténor et basse) : "C'est très émouvant." Comme tous les autres, elle espère être à la hauteur de l'événement le jour J. Mais, déjà, se retrouver avec les Chœurs de l'Armée rouge sur scène, "ça va être quelque chose !".

# Une répétition publique de ces chorales aura lieu au complexe des Eyrieux dimanche 19 mars de 9 h 30 à midi. Entrée libre.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6442
mod_vvisit_counterHier7754
mod_vvisit_counterCette semaine32472
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois87523
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098518116

Qui est en ligne ?

Nous avons 1976 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13489
Affiche le nombre de clics des articles : 18362881
You are here PRESSE XXI° 2017 Bagnols : "Je ne pensais pas participer à un concert international"