AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

In love with Edmonde Charles-Roux

Envoyer

BIBLIOBS

Publié le 30 janvier 2017

 

Edmonde Charles-Roux, ici avec son mari Gaston Defferre en 1981. (©GINIES/SIPA)

 

Un an après sa disparition, Jean-Noël Liaut consacre un portrait transi à la conquérante qui présida l'Académie Goncourt de 2002 à 2014.

C'est fou le nombre d'hommes qui ont défilé, sabre au clair, dans le lit de cette vivandière d'honneur. Très tôt, Edmonde Charles-Roux connut en effet l'usage des armes et celui de son charme. Rappelons qu'elle servit, à 20 ans, comme ambulancière, dans un régiment de la Légion étrangère, rejoignit ensuite la 5e division blindée rattachée à l'armée du général de Lattre et qu'elle commanda, sur le tard, à la brigade de l'Académie Goncourt.

Un an après la disparition de cette femme en tailleur Chanel qui augmentait d'un collier de perles sa croix de guerre et rehaussait d'une lavallière sa plaque de grand officier de la Légion d'honneur, Jean-Noël Liaut lui consacre, avec «Elle, Edmonde» (Allary, 18,90 euros), un portrait transi - c'eût été trop tôt pour une biographie, ce n'est pas trop tard pour une déclaration.

« J'avoue que je suis tombé amoureux», écrit-il, après avoir rendu une unique visite à la romancière d'«Oublier Palerme», de quarante-six ans son aînée, dans son élégant pigeonnier de la rue des Saints-Pères. Tellement amoureux qu'il veut tenir ici, avec une rigueur de rival, la longue liste de tous les hommes dont la légendaire rédactrice en chef de «Vogue» - «une affolée du sexe avec un physique de dame d'œuvre», dixit Bernard Minoret - n'a fait qu'une bouchée: les peintres André Derain et Antoni Clavé, les écrivains François-Régis Bastide et André Pieyre de Mandiargues, l'académicien Maurice Druon, dont elle fut le nègre pour «les Rois maudits», mais aussi, selon la rumeur, le cinéaste Orson Welles, le colonel Kadhafi, le général Oufkir… Jusqu'au jour de 1973 où, remballant sa vieille aversion de la monogamie, la catholique épousa le roi protestant de Marseille, Gaston Defferre, et continua, après la mort de ce dernier, de régner sur la cité phocéenne.

C'est fou le nombre d'hommes qui ont défilé, sabre au clair, dans le lit de cette vivandière d'honneur. Très tôt, Edmonde Charles-Roux connut en effet l'usage des armes et celui de son charme. Rappelons qu'elle servit, à 20 ans, comme ambulancière, dans un régiment de la Légion étrangère, rejoignit ensuite la 5e division blindée rattachée à l'armée du général de Lattre et qu'elle commanda, sur le tard, à la brigade de l'Académie Goncourt.

Un an après la disparition de cette femme en tailleur Chanel qui augmentait d'un collier de perles sa croix de guerre et rehaussait d'une lavallière sa plaque de grand officier de la Légion d'honneur, Jean-Noël Liaut lui consacre, avec «Elle, Edmonde» (Allary, 18,90 euros), un portrait transi - c'eût été trop tôt pour une biographie, ce n'est pas trop tard pour une déclaration.

« J'avoue que je suis tombé amoureux», écrit-il, après avoir rendu une unique visite à la romancière d'«Oublier Palerme», de quarante-six ans son aînée, dans son élégant pigeonnier de la rue des Saints-Pères. Tellement amoureux qu'il veut tenir ici, avec une rigueur de rival, la longue liste de tous les hommes dont la légendaire rédactrice en chef de «Vogue» - «une affolée du sexe avec un physique de dame d'œuvre», dixit Bernard Minoret - n'a fait qu'une bouchée: les peintres André Derain et Antoni Clavé, les écrivains François-Régis Bastide et André Pieyre de Mandiargues, l'académicien Maurice Druon, dont elle fut le nègre pour «les Rois maudits», mais aussi, selon la rumeur, le cinéaste Orson Welles, le colonel Kadhafi, le général Oufkir… Jusqu'au jour de 1973 où, remballant sa vieille aversion de la monogamie, la catholique épousa le roi protestant de Marseille, Gaston Defferre, et continua, après la mort de ce dernier, de régner sur la cité phocéenne.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui46
mod_vvisit_counterHier6155
mod_vvisit_counterCette semaine6201
mod_vvisit_counterSemaine dernière48896
mod_vvisit_counterCe mois55097
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098485690

Qui est en ligne ?

Nous avons 1103 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18299297
You are here PRESSE XXI° 2017 In love with Edmonde Charles-Roux