AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Anciens combattants, maintenir un «devoir de mémoire»

Envoyer

Actualités

Publié le 01/02/2017

Les anciens combattants et, debout, leurs responsables./Photo DDM, A.F.

Les anciens combattants et, debout, leurs responsables./Photo DDM, A.F.

 

C'est devant une assistance nombreuse que s'est tenue, à Villepinte, le 26 janvier, l'assemblée générale de la section cantonale des anciens combattants prisonniers de guerre et combattants d'Algérie, Tunisie et Maroc.

Le président Rémy Pagès étant excusé pour raison de santé, c'est le vice-président Jean-Pierre Maris qui ouvre la séance. Il remercie tout d'abord le maire Alain Rouquet pour sa présence et accueille les participants en leur présentant ses meilleurs vœux de santé pour la nouvelle année. Il invite ensuite l'assistance à observer une minute de silence en l'honneur des personnes décédées depuis la dernière assemblée. Il poursuit en donnant lecture d'un rapport d'activité très fourni portant sur une vingtaine de participations de l'association aux manifestations patriotiques qui se sont déroulées dans le canton, contribuant ainsi à maintenir le «devoir de mémoire» qui semble plus que jamais nécessaire.

À cet égard, il souligne l'action remarquable de l'association du Souvenir français présidée par M. de Jésus Salguiero qui, en relation avec la mairie et les anciens combattants, permet de disposer de remarquables expositions, très pédagogiques, installées à l'occasion des 8-Mai et 11-Novembre à Villepinte à la disposition du public. Par son action, le Souvenir français a également permis la réhabilitation de la tombe d'un général d'Empire reposant au cimetière de Villepinte. Une cérémonie a été organisée le 28 avril 2016 en l'honneur du défunt, le baron Étienne Estève.

Le trésorier Jean-Marie Maurel présente ensuite un bilan financier positif, approuvé à l'unanimité et quitus lui est donné pour sa gestion.

Dans le cadre des questions diverses et à la demande de son titulaire Manuel Climaco, porte-drapeau de Villepinte, il est décidé qu'il serait remplacé par M. Ange-Michel Masson, ancien légionnaire domicilié à Villepinte.

L'ordre du jour étant épuisé, l'assemblée est invitée à lever le verre de l'amitié et à partager la galette des Rois.

La Dépêche du Midi


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4731
mod_vvisit_counterHier6808
mod_vvisit_counterCette semaine46333
mod_vvisit_counterSemaine dernière46309
mod_vvisit_counterCe mois53627
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098484220

Qui est en ligne ?

Nous avons 1467 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18296499
You are here PRESSE XXI° 2017 Anciens combattants, maintenir un «devoir de mémoire»