AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Guerre de Corée : l’ancien combattant français André Belaval a été enterré à Busan

Envoyer

Agence de presse Yonhap

2016/10/27

BUSAN, 27 oct. (Yonhap) -- Des officiels sud-coréens et français ainsi que des membres de la famille d’André Belaval se sont rassemblés ce jeudi pour enterrer les cendres de ce dernier au cimetière commémoratif de l’ONU à Busan, dans le sud-est du pays. Les proches avaient tenu à respecter la dernière volonté de l’ancien combattant de la guerre de Corée (1950-1953).

Les cendres avaient été amenées de France par son fils, Vincent Desrivières et étaient arrivées à l’aéroport international d’Incheon le lundi 24 octobre. Une grande cérémonie avait été coorganisée par le ministère des Patriotes et des Anciens combattants et l’ambassade de France à Séoul.

Belaval a servi dans le bataillon français qui était rattaché aux forces de l’ONU en tant qu’opérateur radio. Il est décédé le 2 juillet 2015 après avoir fait part de son souhait de se faire enterrer en Corée du Sud aux côtés de ses anciens camarades de guerre. Durant ses neuf ans de carrière militaire, il s’est également battu en Indochine, avant la guerre de Corée.

Il a par ailleurs contribué à la fondation de l’association des anciens coréens de la Légion étrangère dont il a été président d’honneur pendant 10 ans. Il a aidé de nombreux Coréens à s’installer en France. Le vétéran de la guerre de Corée était resté très proche du pays en maintenant des relations étroites avec la communauté française.

Vincent Desrivières, le fils de l'ancien combattant André Belaval, au cimetière commémoratif de l'ONU à Busan, le jeudi 27 octobre 2016.

Les cendres d'André Belaval à Busan

Vincent Desrivières, le fils de l'ancien combattant André Belaval, au cimetière commémoratif de l'ONU à Busan, le jeudi 27 octobre 2016.

 

«La Corée du Sud et ses compagnons de guerre qui sont morts plus tôt manquaient à mon père pour qui la Corée du Sud était une deuxième maison», a fait savoir Vincent Desrivières à la cérémonie d’enterrement. «Il a toujours souhaité être enterré en Corée du Sud où reposent ses camarades qui ont connu avec lui de bons et mauvais moments pendant la guerre.»

Belaval est le cinquième vétéran de la guerre de Corée, à laquelle ont participé 21 pays des Forces alliées, à être enterré individuellement au cimetière de Busan. Ce dernier a été construit en 1951 par le commandement de l’ONU. Environ 11.000 soldats y ont été inhumés jusqu’en 1954. Après la fin du conflit, la plupart d’entre eux ont été rapatriés dans leur pays d’origine, laissant derrière eux les restes de près de 2.300 hommes de 11 nationalités.

Raymond Bénard, qui a aussi participé à cette guerre et qui est décédé le 1er mars de l'année dernière en France, repose à Busan depuis mai 2015. C’était la première fois que la Corée du Sud honorait la volonté d’être enterré en Corée du Sud d’un ancien soldat de l’ONU.

André Belaval est le cinquième ancien combattant de la guerre de Corée à être enterré individuellement au cimetière commémoratif de l'ONU à Busan.

Cinquième vétéran

André Belaval est le cinquième ancien combattant de la guerre de Corée à être enterré individuellement au cimetière commémoratif de l'ONU à Busan.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4129
mod_vvisit_counterHier11742
mod_vvisit_counterCette semaine60390
mod_vvisit_counterSemaine dernière57748
mod_vvisit_counterCe mois101966
mod_vvisit_counterMois dernier181281
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910093988

Qui est en ligne ?

Nous avons 1249 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13626
Affiche le nombre de clics des articles : 21325147
You are here PRESSE XXI° 2016 Guerre de Corée : l’ancien combattant français André Belaval a été enterré à Busan