AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Manœuvre militaire 2015 – Qui veut la paix prépare la guerre

Envoyer

26.05.2015

La capitale du Nord est en effervescence depuis quelques jours. Mille soldats français, malgaches, mauriciens, seychellois, comoriens, accompagnés de leurs officiers de commandement, y ont débarqué.

Manœuvre multilatérale et  interarmées ». C’est un exercice militaire  d’une ampleur exceptionnelle qui porte ce nom. Mille soldats de l’océan Indien y participent. L’objectif est de former des militaires qui appartiennent à différents pays membres de la Commission de l’océan Indien afin d’effectuer une mission commune. C’est exactement la deuxième grande manœuvre militaire internationale après « Tulipe », organisée à Mahajanga en 1999.
Du côté malgache, trois cents militaires issus du 1er  RFI d’Ivato (Antananarivo), du 2e RFI et du 1/RM7  d’Antsiranana, la Base navale, des officiers d’état-major et du personnel de soutien du service santé, participent  à cette mission. Dans le cadre de sa contribution, la Bana  a mobilisé le patrouilleur Trozona.
Les militaires français dans les Forces armées dans la zone Sud de l’océan Indien (Fazsoi) sont au nombre de quatre cents. Ils sont assistés par deux Transal et du Batral La Grandière.
Les Fazsoi proposent dans cette opération des éléments du Détachement légionnaire de l’étranger militaire de Mayotte et des parachutistes (2e Rpima) qui vont pratiquer à Andrakaka-Cap Diego. De son côté, l’île Maurice est représentée par  trente militaires de l’armée terrestre et un hélicoptère, tandis que Les Seychelles ont  mobilisé soixante militaires et deux patrouilleurs. Enfin, trente composantes terrestres de l’armée comorienne vont grossir les rangs des participants.
Initiative malgache
«L’initiative émane de Madagascar. Outre les échanges d’expériences et  de savoir-faire entre les participants, cette manœuvre lui permettra de montrer aux yeux de la communauté internationale qu’en étant la Grande île, elle joue un rôle important en matière de sécurisation de l’océan Indien », indique le colonel Philibert Ratovonirina, chef du service de l’information et de la communication de l’Armée malgache.
Comme prévu, les exercices se dérouleront dans la  baie d’Antsiranana. La phase préparatoire a eu lieu du 17 au 20 mai par l’envoi de vingt membres d’un commando de reconnaissance et « le gros de la troupe » a été lancé le jeudi 21 mai avec le lancement de cent parachutistes à Andrakaka. Ces manœuvres se sont poursuivies jusqu’à hier et la cérémonie de clôture officielle aura lieu ce jour. La phase de dégagement se déroulera demain.
Comme l’État malgache est prêt à envoyer des militaires combattre pour la paix au niveau international, cette manœuvre a eu l’accord et le visa  du département opération maintien de la paix de l’ONU. Mais encore, cela dépendra des lois que votera l’Assemblée nationale. En attendant, elle ne se fera que dans les pays africains. En fait, l’État a un intérêt à mettre en œuvre cet exercice. Des sommes d’argent lui seront offertes. Mis à part l’octroi d’indemnités journalières aux soldats, leurs régiments respectifs recevront du matériel.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1012
mod_vvisit_counterHier9218
mod_vvisit_counterCette semaine35344
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois96488
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098297221

Qui est en ligne ?

Nous avons 1720 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17985460
You are here PRESSE XXI° 2015 Manœuvre militaire 2015 – Qui veut la paix prépare la guerre