AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Wattrelos: le bel hommage rendu à Loockas, le sans-abri «qui avait bon cœur»

Envoyer
 

Publié le 17/05/2015

Près de 150 personnes se sont rassemblées sur le parking du Leclerc dimanche après-midi en mémoire de Jean-Luc Gondeau, plus connu sous le surnom de Loockas, sans domicile fixe et figure du quartier, décédé mercredi.

Un rassemblement hommage a Loockas, le SDF de Wattrelos décédé cette semaine, s'est tenu près du cabanon où il vivait. Près de 150 personnes étaient présentes. PHOTO HUBERT VAN MAELE

Les rues sont pleines de malheureux qui ne reçoivent que l’indifférence des passants, et voilà Jean-Luc Gondeau, dit Loockas, auquel tout le quartier a voulu rendre hommage. Il y a là une dame qui dit qu’elle aura du mal désormais à passer devant le Leclerc. Il y a Frédérique, qui a laissé sa fille à la maison car « elle ne peut pas venir, elle va pleurer », et qui raconte la fois où Loockas, apprenant que c’était l’anniversaire de la petite, lui a offert une pièce de 2 €. Il y a Serge, un Roubaisien, qui l’avait invité à sa maison un jour de fête : « Il ne voulait pas venir pour pas déranger, on a dû insister. Il était vraiment sympa, je l’ai jamais vu malheureux. »

C’est ce que tout le monde retient, ici : le sourire d’un type « cabossé par la vie » mais qui ne se plaignait jamais, qui poussait la chansonnette lorsqu’il avait un coup dans le nez. Un « vrai gentil » « qui avait bon cœur » et adorait son chien : « Il avait de l’humour c’t’homme, dit Monique. Que tu donnais ou pas, t’avais toujours un bonjour. Il était pas défaitiste. » « C’était la gazette, ajoute Michèle, il était toujours au courant de ce qui se passait, les faits divers, tout ça… »

Deux petits discours lus par Cathy Delahaye et une membre de l’association de handball ont rendu hommage à celui dont on sait peu de choses finalement, si ce n’est qu’il fut légionnaire. « On ne savait pas qu’il nous aurait donné tant d’émotions, murmurait une dame en essuyant ses larmes. S’il nous voit… »

Jean-Luc Goudeau sera enterré dans le carré des indigents du cimetière de Wattrelos, rue de Leers, ce lundi à 14 h 45.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8351
mod_vvisit_counterHier9218
mod_vvisit_counterCette semaine42683
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois103827
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098304560

Qui est en ligne ?

Nous avons 1853 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17999974
You are here PRESSE XXI° 2015 Wattrelos: le bel hommage rendu à Loockas, le sans-abri «qui avait bon cœur»