AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Jehan-René Poudelet général et homme de paix

Envoyer

11/04/2015

 

Cérémonie religieuse et honneurs militaires pour un général doté de très grandes qualités humaines. - Cérémonie religieuse et honneurs militaires pour un général doté de très grandes qualités humaines. - dr

Cérémonie religieuse et honneurs militaires pour un général doté de très grandes qualités humaines. - dr

Jehan-René Poudelet, général quatre étoiles, est décédé à l’âge de 87 ans. Ses obsèques ont été célébrées hier à la cathédrale Saint-Gatien de Tours.

La promotion « Général De Gaulle » de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr, 1970-1972, vient de perdre l'un de ses membres les plus attachants.

Jehan-René Poudelet, général de corps d'armée, est, en effet, décédé le 3 avril des suites d'une longue maladie. Ses obsèques ont eu lieu hier matin, en la cathédrale Saint-Gatien de Tours, devant nombre de ses camarades, de sa famille, de ses proches.
Cérémonie religieuse et honneurs militaires pour cet homme de paix qui, depuis quelques années maintenant d'après son confesseur, « attendait un ordre ».
Né le 10 février 1928, Jehan-René Poudelet devient saint-cyrien en 1947 et a une carrière militaire qualifiée de plus qu'exemplaire. De ses débuts comme sergent en Autriche jusqu'à sa retraite en 1988, il a sillonné le monde : passant par l'encadrement de la Légion étrangère, Sidi Bel Abbes avec le 1er Régiment étranger d'infanterie, l'école de Coëtquidan, l'Extrême-Orient, le Cambodge, Tours (en 1964), l'École supérieure de guerre, Belfort, le commandement de la 7e Division blindée… avant de terminer un parcours extrêmement riche comme général de corps d'armée en 1988.
Même dans l'ordre de la Légion d'honneur, il gravit les échelons puisque de chevalier, en 1974, il devient commandeur quelques années plus tard.
Décoré de la croix de guerre, de la médaille militaire et de la croix de la valeur militaire (étoile argent), ses hauts faits d'armes n'estompent pas, auprès de ses amis – et ceux qui l'ont connu – sa très grande modestie, son aisance en toutes circonstances, sa prévenance, son affabilité, son humilité.
Il l'a encore prouvé à l'heure de la retraite, en devenant visiteur de prison dix ans durant, puis de se consacrer aux malades dans les hôpitaux.
Et puis, par-dessus tout, peut-être, son sens de l'humour jusqu'au bout. En témoignent ces quelques mots, dits à un camarade venu le voir à son chevet : « Tu vois, François, dans cette maison de soins qui m'accueille, on entre en homme libre… mais on n'en sort pas ! »
Ultime preuve de clairvoyance et de courage.

Olivier Brosset

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7976
mod_vvisit_counterHier7225
mod_vvisit_counterCette semaine33090
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois94234
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098294967

Qui est en ligne ?

Nous avons 2343 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17982296
You are here PRESSE XXI° 2015 Jehan-René Poudelet général et homme de paix