AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le nom de François Faber à jamais gravé sur les collines d’Artois

Envoyer

28/03/2015

Ce samedi, le village de Mont-Saint-Éloi a rendu hommage à François Faber, coureur cycliste luxembourgeois, vainqueur du Tour de France en 1909 et mort sur les collines d’Artois en 1915. Son petit-fils était présent.






Des cyclistes et des gardes d’honneur. Le symbole est fort. Logique même pourrait-on dire. François Faber a été un coureur cycliste de renom au riche palmarès (Tour de France, Paris-Roubaix, etc.). Il a également été un militaire émérite, engagé dans la Légion étrangère pour défendre la France dès les premiers jours de ce qu’on appellera la Première Guerre mondiale. Le caporal Faber est mêlé à la première bataille de l’Artois déclenchée au printemps 1915. Objectif : la côte 140, qu’on appelle aussi celle des « ouvrages blancs », entre Carency, Souchez, Neuville-Saint-Vaast et Mont-Saint-Éloi. Il y meurt le 9 mai 1915. Son corps n’a jamais été retrouvé. Son nom y est désormais gravé à jamais sur cette terre où il a péri il y a un siècle.

Ce samedi après-midi, une plaque a été apposée, non loin des tours. Son petit-fils Jacques Pallut était présent. « Ému et honoré », l’homme admire son grand-père. Sa mère, Raymonde est née le 5 mai 1915. François Faber a appris la naissance de sa fille sur le front de l’Artois. Le 7 mai, il envoyait un courrier à son épouse, tout heureux de cette naissance. C’était sa dernière missive. Deux jours plus tard, il était tué d’une balle en allant porter secours à un camarade, selon les témoignages recueillis à l’époque.

Un siècle plus tard, une centaine de cyclos étaient présents, ce samedi après-midi, pour effectuer les trente premiers kilomètres de l’étape du Tour de France 2015 reliant Arras à Amiens. D’ailleurs, ce mercredi 8 juillet, un nouvel hommage à François Faber sera rendu par l’équipe du Tour. La Boucle de l’Artois, épreuve qui se déroulera le week-end prochain et qui fera escale à Mont-Saint-Éloi sera également l’occasion d’honorer le vainqueur du Tour de France 1909. Celui que l’on surnommait le « géant de Colombes ».


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1887
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine38282
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois161787
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098362520

Qui est en ligne ?

Nous avons 2344 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18101449
You are here PRESSE XXI° 2015 Le nom de François Faber à jamais gravé sur les collines d’Artois