AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Sète : des renforts pour sécuriser la synagogue

Envoyer

15/01/15

Dix légionnaires seront postés devant le lieu de culte en raison du plan "vigilance renforcée".

Le plan vigipirate dit “vigilance renforcée” mis en place sur le département a lourdement sollicité les forces de l'ordre sur le terrain. Pour soulager l'effort des policiers, le ministère de la Défense a annoncé le déploiement de 10 500 militaires sur toute la France. Quid pour Sète ? Caroline Belda, commandant du commissariat, fait le point.

Allez-vous recevoir des renforts de l'armée ?

Oui, ils arrivent (mercredi 14 janvier, NDLR). Un détachement de dix hommes vient en soutien aux forces de police (1). Le précieux renfort de l'armée est mis à notre disposition 24 h/24.

Quelle va être la mission des soldats ?

Depuis les attentats de la semaine dernière, la gare et les grandes surfaces font déjà l'objet d'une surveillance accrue. Par ailleurs, un équipage de la police nationale monte une garde statique jour et nuit devant la synagogue de Sète. Ce sont les consignes du préfet. La mission des militaires est de prendre la relève des policiers devant ce lieu de culte.

Dans la pratique, comment cela va-t-il s'organiser ?

Dix hommes, cela veut dire un roulement de trois militaires pour monter une garde continue. C'est un soulagement. La sollicitation permanente de nos effectifs commençait à rendre notre planning tendu, sans compter l'immobilisation d'un véhicule dont l'utilité se faisait sentir sur d'autres secteurs.

Et pour ce qui concerne les autres lieux de culte, la mosquée notamment ?

Nous avons augmenté le nombre de passages des patrouilles devant la mosquée, mais il n'y a pas de garde statique. Ce n'est pas forcément adapté et il est inutile d'ajouter de la psychose à la psychose.

Actuellement, y a-t-il des signes de tension ?

Non, autour des lieux sensibles, la situation est calme, il ne règne aucune tension particulière.

(1) Les soldats acheminés sont des légionnaires du 2e régiment étranger d'infanterie (REI) de Nîmes. En tout, 90 hommes déployés sur l'ensemble du département.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5756
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine42151
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois165656
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098366389

Qui est en ligne ?

Nous avons 2490 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18107549
You are here PRESSE XXI° 2015 Sète : des renforts pour sécuriser la synagogue