AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Noël à l’Amicale de la Légion

Envoyer

Publié le 27/12/2014

Les membres de l’Amicale de la Légion étrangère de Parentis ont confectionné une crèche autour du thème de la Grande Guerre.

La présentation de la crèche de Noël est l'occasion pour les membres de l'Amicale de la Légion Étrangère de Parentis de se retrouver autour de ses traditions et de partager une journée conviviale. « La crèche symbolise la famille. Dans toutes les sections de la Légion où qu'elles se trouvent dans le monde, et sur tous les terrains d'opération, nous faisons une crèche de Noël.

Sa confection, souvent à partir d'objets de récupération, donne lieu à une véritable émulation, les légionnaires rivalisant d'imagination », explique Laurent Coustaud, président de l'Amicale, fondée par Dusan Grulovic il y a plus de quarante ans. Une crèche un peu singulière puisque chaque année, en plus de la représentation de la « sainte famille », elle est décorée selon un thème choisi. Cette année, la Légion célèbre Noël avec le thème, « les étrangers au service de la liberté » pour rappeler que ce corps d'élite recrute depuis sa création des hommes venus du monde entier servir la France, ils épousent aussi ses traditions et parfois y laissent la vie.

Le centenaire de 14-18

L'autre thème retenu s'imposait tout naturellement avec les commémorations du centenaire de la Grande Guerre et il ne fallait pas s'étonner de trouver dans la crèche des mannequins portant des uniformes d'époque : un aumônier militaire, un fantassin et un légionnaire.

Deux des costumes étaient prêtés par Frédéric Donnesse, ancien parachutiste et sympathisant de l'Amicale, féru d'histoire militaire et passionné d'aéronautique qui collectionne également les documents sur le rôle tenu par les femmes dans l'armée. L'abbé Jean-Michel Dupouy a proposé un moment de recueillement autour de la lecture d'une parabole toute simple et chargée de symboles.

Laurent Coustaud s'applique depuis quelques années à redynamiser l'Amicale qui compte aujourd'hui près de 80 adhérents, dont une vingtaine d'anciens légionnaires et avait aussi invité un représentant des « Soldiers », un club constitué d'anciens militaires et de militaires d'active réunis autour de la passion commune des motos Harley-Davidson. Ils entretiennent le devoir de mémoire à l'égard de leurs camarades tombés au combat, aident les familles et collectent des fonds pour les enfants orphelins de la marine nationale.

Axel Frank


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4936
mod_vvisit_counterHier10891
mod_vvisit_counterCette semaine23212
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois78263
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098508856

Qui est en ligne ?

Nous avons 1668 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13487
Affiche le nombre de clics des articles : 18335517
You are here PRESSE XXI° 2014 Noël à l’Amicale de la Légion