AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La jeunesse pour un centenaire

Envoyer

Publié le 13/11/2014

Les enfants font leur devoir de mémoire.

On a commémoré l'armistice du 11 novembre cette année avec une solennité particulière. Le centenaire du début de la Grande Guerre fut largement évoqué. Devant la mairie, après la sonnerie au drapeau et le refrain de la «Marseillaise», le cortège, en musique, s'est dirigé vers le monument aux morts où un piquet de la Légion étrangère rendait les honneurs. Ce n'est pas M. le maire qui lut le texte du ministre, mais les enfants du conseil municipal. Les enfants des écoles chantèrent leur couplet de la «Marseillaise» puis les choristes et l'ensemble des personnes présentes chantèrent l'hymne national. Paul Fraïsse s'est vu remettre la plaque de porte-drapeau par le président Jean Joulia. Il y avait énormément de monde pour cette cérémonie qui continua à la salle des fêtes. Jean Joulia, le président des anciens combattants, ne manqua pas d'évoquer ce centenaire, avant que les Joyeux Cantaïres ne retracent, année après année, les grandes dates de ce conflit avec les chansons de cette époque. On a pu aussi voir la fresque réalisée par la classe de Mme Roussel sur la vie dans les tranchées. C'est autour du verre de l'amitié que se termina cette commémoration où les jeunes ont tenu une grande place.

La Dépêche du Midi

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3986
mod_vvisit_counterHier7213
mod_vvisit_counterCette semaine18405
mod_vvisit_counterSemaine dernière50736
mod_vvisit_counterCe mois152633
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098854111

Qui est en ligne ?

Nous avons 1078 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13502
Affiche le nombre de clics des articles : 18908440
You are here PRESSE XXI° 2014 La jeunesse pour un centenaire