AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Saint-Zacharie : le village fête la Libération dans la liesse et le souvenir

Envoyer

Publié le Dimanche 24/08/2014

Saint-Zacharie : le village fête la Libération dans la liesse et le souvenir
Sur le plateau d'un camion Citroën d'époque, une référence au film La Vache et le Prisonnier. Photo A.K.

Ce 70e anniversaire de la libération du village par les troupes alliées de la 7e armée commandée par le général Alexander Patch, a été, comme il se doit, célébré avec panache. Les festivités ont débuté par le traditionnel défilé des GI's, conduit par la fanfare de l'Amicale des Anciens Musiciens de la Légion Étrangère, au milieu d'une haie de Zachariens massés de part et d'autre de la rue Jean Jaurès, agitant des drapeaux tricolores.

Suivaient Jeeps, GMC, 14 véhicules d'époque, parfaitement restaurés et entretenus, occupés par des GI's plus vrais que nature. Clin d'oeil cinématographique, sur le plateau d'un camion Citroën d'époque, était installé le sosie de la vache Marguerite, rendue célèbre par le film "La Vache et le Prisonnier" avec Fernandel. Aux commandes des GI's, Jacques Corrado, président de l'association "Escadron de l'Histoire Sud", une trentaine de passionnés qui restaurent et entretiennent avec amour leur quarantaine de véhicules.

La cérémonie s'est poursuivie par le dépôt de gerbe au monument aux morts, une gerbe portée par de jeunes enfants, et déposée conjointement par le maire, Pierre Coulomb, et Marcel Rodriguez, président de l'association des Anciens Combattants.

La Libération avait débuté "dans la douleur et dans le sang"

Dans son discours, ce dernier a rendu un vibrant hommage aux libérateurs, armée régulière et résistants, et exhorté l'auditoire à "se souvenir et ne pas oublier" en empruntant les paroles de Winston Churchill : "plus vous regardez dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur". Le maire a rappelé les heures sombres de l'Occupation et la grande joie de la Libération qui avait débuté "dans la douleur et dans le sang". Il a souligné le lourd tribut payé par ces combattants de l'espoir dont "le temps qui passe n'efface pas le souvenir, ces combattants qui vous quittent à leur tour, et qui ne sont plus là pour vous dire : j'y étais, je l'ai vu, je l'ai vécu. Mais leurs mots resteront dans notre mémoire et nous les transmettront inlassablement".

Il a terminé en saluant la mémoire d'un de ces combattants, natif de St-Zacharie, disparu en mars dernier, Victor Autrant, qui, à 24 ans, était lieutenant dans le corps des Tabors Marocains qui ont débarqué à Cavalaire un 15 août 1944. La population était ensuite conviée au vin d'honneur dans les jardins de la Maison du Peuple où la fanfare de l'AAMLE a continué à régaler le public.

Une belle surprise était au programme, un spectacle de danse exécuté par un ensemble mixte de tout âge, en uniforme et calot réglementaires, sur une chorégraphie de Monique Escamilla et Virginie Mori-Giorgiutti de l'école de danse "Perle d'Orient", et une musique de Glenn Miller. Parmi les danseurs, on reconnaissait nombre de personnalités bien connues du village, et le succès obtenu a obligé les artistes amateurs à bisser leur numéro. C'est à Frédéric Messadi, la voix de Barry White, qu'est revenu le soin de clôturer la réception.

A.K.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6034
mod_vvisit_counterHier9843
mod_vvisit_counterCette semaine15877
mod_vvisit_counterSemaine dernière58095
mod_vvisit_counterCe mois98518
mod_vvisit_counterMois dernier294058
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910384598

Qui est en ligne ?

Nous avons 2805 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13629
Affiche le nombre de clics des articles : 21814110
You are here PRESSE XXI° 2014 Saint-Zacharie : le village fête la Libération dans la liesse et le souvenir