AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Castelnaudary : hommage à l'ex 143e RI et aux poilus

Envoyer

Le 09 août

En porte drapeau, un ancien combatant de la légion étrangère.
En porte drapeau, un ancien combatant de la légion étrangère. PHOTO/© D.R

La Ville avec les associations patriotiques et historiques ont commémoré hier le centenaire de la Grande Guerre. A leur manière et avec simplicité.

À l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, l'État a choisi Narbonne pour les cérémonies officielles pour l'Aude. Malgré tout les associations et la Ville de Castelnaudary ont souhaité de leur côté rendre hommage à son ancien 143e régiment, en garnison ici au moment de la mobilisation du 8 août 2014, et à ses poilus aujourd'hui disparus. (Lire notre édition du 8 août) Le rendez-vous a donc été donné hier matin à l'ancienne caserne détruite, renommé aujourd'hui espace Tuffery.

De la guerre, il n'en parlait pas beaucoup

S'en suivit une procession patriotique, drapeaux en tête, dans les rues de la ville jusqu'aux Monuments aux morts. Alors que les officiels s'apprêtaient à inaugurer la plaque commémorative, un habitant de Laurabuc est venu se joindre discrètement à la cérémonie. Avec lui la carte de combattant du grand-père de sa femme., Benjamin Cesses, né en 1887 et rescapé de la Grande guerre. "Il était venu à la caserne prendre son uniforme. Mais il n'était pas dans le 143e", raconte Francis Escriva, 70 ans, les yeux brillant d'émotion. Il était brancardier.Tous les dimanches, avec deux autres anciens combattants du village, ils se réunissaient. Ils parlaient de leur copain tombé, de ce qu'ils avaient vu".

Francis n'était pas le seul à ressentir cette émotion. Bien que les Poilus aient tous disparu, leur mémoire reste toujours aussi prenante pour leurs enfants et petits-enfants, comme avec Lucien Ariès qui a écrit un livre sur son père, et à qui le maire Patrick Maugard, hier, a rendu hommage.

Reste que ce centenaire, au-delà du souvenir, est également l'occasion de se resserrer autour des valeurs de la République, que nombre aujourd'hui redoutent son délitement "Les discours contre l'État sont à la mode. La nation n'est pas une donnée irrémédiable, mais est un plébiscite de tous les jours", réaffirme Thilo Firchow, le représentant du préfet. Un message qui ne s'adressait pas vraiment à un auditoire déjà convaincu.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6434
mod_vvisit_counterHier6567
mod_vvisit_counterCette semaine49186
mod_vvisit_counterSemaine dernière50109
mod_vvisit_counterCe mois132678
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098834156

Qui est en ligne ?

Nous avons 1677 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13502
Affiche le nombre de clics des articles : 18883411
You are here PRESSE XXI° 2014 Castelnaudary : hommage à l'ex 143e RI et aux poilus