AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Roland Gourdon reçoit la Légion d'Honneur

Envoyer

Publié le 17/07/2014

Roland Gourdon, en costume, a reçu la Légion d'Honneur au 4e Régiment étranger de Castelnaudary.

Parmi les décorés de la Légion d'Honneur du 14 juillet, on compte un Revélois : Roland Gourdon. Le sculpteur bien connu dans la région et qui expose en ce moment aux Ebénistes et Créateurs, route de Castelnaudary, a reçu sa médaille lors des cérémonies du Quartier Danjou, au 4e Régiment étranger de Castelnaudary. Avec lui, sept autres légionnaires ont été décorés lors de ces cérémonies.

Agé de 69 ans, Roland Gourdon est né à Sidi Bel Abes, en Algérie, justement dans cette ville où Napoléon créa la Légion étrangère. Sa proximité avec cette troupe d'élite lui donnera envie de s'engager dans la Légion.

«J'ai fait la préparation militaire puis l'école militaire Cherchell, à Alger où je suis resté deux ans, de 1956 à 1957», explique-t-il. «J'ai ensuite rejoint le 129e régiment d'infanterie. C'était un régiment opérationnel au sein duquel j'ai combattu». Ses actions au sein de cette unité combattante lui permettront de recevoir la médaille de la «valeur militaire». Viendra ensuite le temps de l'exil.

«Je viens d'une famille d'agriculteurs. Ce fut mon premier métier. La soudure et le fer faisaient partie de mon quotidien».

Le militaire se veut poète et sculpteur

Puis la vie faisant, de retour en France, il quittera le monde de la terre pour entrer dans celui de la ville. «J'ai vendu des aspirateurs sur la Côte d'Azur, des bijoux et même du vin ! J'étais marié et en 1965, avec mon épouse, on est venu rejoindre un ami d'enfance qui était assureur à Revel. J'ai longtemps travaillé pour lui, puis, en 1972, j'ai créé mon propre portefeuille et mon cabinet, que j'ai cédé le 1er janvier 1999».

Roland Gourdon ne cache pas que jeune, ses deux passions étaient la terre et la poésie. «J'étais fasciné par les poèmes de Lamartine et les textes de Victor-Hugo. Cette poésie m'a toujours suivi et j'en écris aussi, depuis toujours». Cette poésie qu'il essaie aujourd'hui de matérialiser à travers ses œuvres en métal de récupération. Aujourd'hui, Roland Gourdon a transformé une partie de sa maison en véritable galerie d'art contemporain et atelier d'où sortent ses œuvres de «recup'art» qu'il expose dans toute la région et lui ont valu de nombreux prix.

Émile Gaubert

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6702
mod_vvisit_counterHier9353
mod_vvisit_counterCette semaine6702
mod_vvisit_counterSemaine dernière58095
mod_vvisit_counterCe mois89343
mod_vvisit_counterMois dernier294058
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910375423

Qui est en ligne ?

Nous avons 2561 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13629
Affiche le nombre de clics des articles : 21800152
You are here PRESSE XXI° 2014 Roland Gourdon reçoit la Légion d'Honneur