AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Une attaque suicide fatale à un soldat français

Envoyer

le 16/07/2014

L’adjudant-chef Dejvid Nikolic n’en était pas à sa première guerre. Photo AFP

Une attaque suicide au nord du Mali a coûté la vie à un légionnaire lundi, à la veille du basculement de l’opération Serval vers une mission plus large de lutte contre le djihadisme.

Alors que la mission Serval, lancée en janvier 2013, touche à sa fin pour donner le relais à l’opération plus large Barkhane, un légionnaire français a été tué et deux autres grièvement blessés lors d’une attaque suicide au nord du Mali. Cette attaque, qui a fait le neuvième mort français depuis le début de Serval – voir encadré –, est également intervenue à la veille d’une tournée africaine de François Hollande.

L’attaque

Lundi, en fin d’après-midi, un véhicule suicide a attaqué des éléments de la force française engagés en opération de contrôle de zone à une centaine de kilomètres au nord de Gao. L’attaque a été portée contre des véhicules blindés installés en surveillance. Un pick-up identifié comme hostile s’est dirigé vers un groupe de soldats positionnés à proximité d’un véhicule de l’avant blindé (VAB). Malgré les injonctions de s’arrêter effectuées par les soldats français, le véhicule n’a pas stoppé. Les soldats ont alors ouvert le feu sur le pick-up, le stoppant net. C’est à cet instant que le véhicule a explosé, à une dizaine de mètres des soldats. Sept hommes ont été touchés par l’explosion, puis immédiatement pris en charge par leurs camarades avant d’être évacués vers l’hôpital militaire de campagne de Gao. L’un des trois militaires grièvement blessés est décédé dans la soirée. Deux ont été rapatriés dès aujourd’hui vers des hôpitaux militaires de la région parisienne.

Un militaire d’expérience

La victime est l’adjudant-chef Dejvid Nikolic, 45 ans, né en Serbie et naturalisé français, du 1er régiment étranger du génie (1er REG) de Laudun-l’Ardoise (Gard). Sous-officier aguerri et ayant servi la France durant plus de 25 ans, effectuait au Mali sa huitième mission en opération extérieure, après avoir servi au Gabon, à Djibouti, en Afghanistan (2005 et 2010) et au Liban (2012 et 2013). Son corps sera rapatrié en France dans les prochains jours.

L’hommage de toutes parts

François Hollande, chef des armées, a souligné que les soldats français accomplissaient « avec courage et efficacité leur mission pour consolider la souveraineté du Mali et lutter contre les groupes terroristes ». À l’Assemblée nationale, les députés ont observé une minute de silence en hommage au légionnaire.

Hollande en Afrique pour lancer Barkhane

Cette perte française intervient juste avant la tournée en Afrique, de jeudi à samedi (Côte d’Ivoire, Niger, Tchad), de François Hollande et la visite au Mali du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, qui doit signer aujourd’hui à Bamako l’accord franco-malien qui ouvre l’après-Serval. Un millier d’hommes devrait rester au Mali pour lutter contre « les groupes terroristes combattants ». Serval va être remplacée par l’opération Barkhane, qui doit se mettre en place en « partenariat » avec les cinq pays de la zone sahélo-saharienne (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) avec « à peu près 3000 militaires ». L’opération comptera 20 hélicoptères, 200 véhicules blindés, 10 avions de transport tactique et stratégique, 6 avions de chasse et 3 drones, selon le ministère. L’état-major sera basculé sur N’Djamena.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6553
mod_vvisit_counterHier6567
mod_vvisit_counterCette semaine49305
mod_vvisit_counterSemaine dernière50109
mod_vvisit_counterCe mois132797
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098834275

Qui est en ligne ?

Nous avons 1783 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13502
Affiche le nombre de clics des articles : 18883541
You are here PRESSE XXI° 2014 Une attaque suicide fatale à un soldat français