AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Mont-Saint-Éloi: Les honneurs autour de la tombe restaurée du soldat américain Kenneth Weeks

Envoyer

Publié le 23/06/2014

Au cimetière du hameau d’Écoivres, la tombe du soldat Kenneth Weeks, ancien légionnaire du 1er régiment étranger qui tomba au champ d’honneur le 17 juin 1915 au nord d’Arras, vient d’être restaurée.

Quelques écrit du soldat Weeks ont été lus en présence des enfants des écoles.

Ce soldat, qui était un auteur de littérature et de théâtre passionné par la France, a été mis à l’honneur vendredi par des délégations de la Légion étrangère, du Souvenir français, des associations France Louisiane et The American overseas mémorial day, des anciens combattants et par les enfants des écoles.

Tout a commencé quand Christian Cappon, qui répertorie les tombes de soldats ayant besoin d’une rénovation, a repéré celle du soldat Weeks en piteux état, en place depuis 1916. Avec Augustin Flippe, son collègue du Souvenir français du comité Artois Saint-Pol, il a entrepris alors de trouver les financements pour sa restauration. C’est auprès de la Légion étrangère d’Aubagne qu’il a trouvé les 1 600 € nécessaires en seulement trois jours.

Lors de la cérémonie, la courte vie de Kenneth Weeks a été relatée. Né en 1889 à Boston, il a fait, enfant, de nombreux séjours en France pour ensuite s’installer à Paris en 1911 et entreprendre des études d’architecture. Mais c’est à la littérature qu’il se consacrera. Il publiera une biographie d’Édouart Louis Victor Belbe, du 23e RC, un volume d’esquisses et d’essais ainsi que trois volumes de pièces de théâtre dont il n’aura pas le temps de corriger les épreuves. Car engagé dans la Légion étrangère, il tombera peu après au combat. « Au nord d’Arras, on le vit pour la dernière fois courir en avant face à l’ennemi. Il allait au-devant de la mort, de cette mort dont il avait tant aimé louer le repos et la douceur. Il avait 26 ans ». Un moment de recueillement a suivi sur la tombe du sous-lieutenant Edmond Gabriel Gabet, lui aussi du 1er Régiment étranger, mort le 10 juillet 1915.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5013
mod_vvisit_counterHier3667
mod_vvisit_counterCette semaine5013
mod_vvisit_counterSemaine dernière48649
mod_vvisit_counterCe mois128584
mod_vvisit_counterMois dernier216929
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099046991

Qui est en ligne ?

Nous avons 1263 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13546
Affiche le nombre de clics des articles : 19213007
You are here PRESSE XXI° 2014 Mont-Saint-Éloi: Les honneurs autour de la tombe restaurée du soldat américain Kenneth Weeks