AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Pontarlier transformé en champs de bataille !

Envoyer

Publié le 09/11/2013 CÉCILE RUBICHON

Un exercice militaire grandeur nature mené depuis mercredi par le 2e régiment de parachutis­tes de la Légion étrangère on simulé la libération de la ville de Pontarlier. Un section du 17e Régiment du génie parachustiste de Montauban, deux équipes d’observateurs d'artillerie du 35e Régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes et deux patrouilles d'hélicoptères étaient également présents pour cet entraînement. Au total, près de 400 hommes ont été mobilisés pendant trois jours.

Treillis, peintures de guerre, grenades, mitraillettes... l'équipement des soldats était bel et bien réel, prêts à simuler le combat et libérer l'aérodrome dont les alentours étaient transformés en véritables champs de bataille.

Les étapes de l'exercice

  • 3 novembre 2013 : mise en place, infiltration à pied vers Amancey-Chantrans. Surveillance d’objectifs.
  • 4 novembre : saisie de Amancey-Chantrans-Bolandoz et de la ligne de crête suivante. Surveillance des objectifs Evillers- Septfontaines.
  • 5 novembre : saisie de Evillers-Septfontaines. Saisie de Sombacour, Bians-les-Usiers et Goux-les-Usiers. Saisie de la crête suivante, de la côte de fol et surveillance de Pontarlier.
  • 6 novembre : saisie de Pontarlier et ses abords. Contrôle de zone du milieu urbain.
  • 7 novembre : Contrôle de zone du milieu urbain. Reconnaissance d’objectifs particuliers.
  • 8 novembre : Contrôle de zone du milieu urbain. Rupture de contact vers Mouthe et défense d’usure.
  • 9 novembre : Défense d’usure, coup d’arrêt et rupture de contact.
  • 10 novembre : Défense d’usure, coup d’arrêt et rupture de contact et recueil. Fin d’exercice.
Image d'illustration ©dr - Opération "Jura 2013"

La Ville de Pontarlier envahie par des forces ennemies. 400 soldats mobilisés pour libérer la ville et repousser l'envahisseur vers Mouthe... C'est le scénario d'un exercice de l'armée qui s'est déroulé depuis mercredi à Pontarlier (Haut-Doubs).

Un exercice militaire grandeur nature mené depuis mercredi par le 2e régiment de parachutis­tes de la Légion étrangère on simulé la libération de la ville de Pontarlier. Un section du 17e Régiment du génie parachustiste de Montauban, deux équipes d'orbservateurs d'artillerie du 35e Régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes et deux patrouilles d'hélicoptères étaient également présents pour cet entraînement. Au total, près de 400 hommes ont été mobilisés pendant trois jours.

Treillis, peintures de guerre, grenades, mitraillettes... l'équipement des soldats était bel et bien réel, prêts à simuler le combat et libérer l'aérodrome dont les alentours étaient transformés en véritables champs de bataille.

Alexane

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5768
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine42163
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois165668
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098366401

Qui est en ligne ?

Nous avons 2473 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18107559
You are here PRESSE XXI° 2013 Pontarlier transformé en champs de bataille !